UN RASSEMBLEMENT AU SANG FROID…

J’en étais à mon cinquième jour d’enquête… Il me fallait prouver que des reptiles avaient envahi Tourcoing. Mes contacts étaient formels, mais jusque-là aucune trace des sang froid ! Il allait falloir me montrer plus malin que ça pour enfin débusquer l’une de ces bestioles ! Je commençais à désespérer, quand Bernard DEW me fila un tuyau qui allait relancer mon enquête : je devais venir, à pieds pour ne pas les effrayer, sur le parking d’Action, à 9h30 très précise et observer sans rien dire. Je m’exécutais donc, en respectant scrupuleusement ses recommandations, c’est alors que surgit sur ma droite et passant sans me regarder un magnifique serpent à sonnette de trois ans ! C’était donc vrai ! Des reptiles avaient bien investi la ville !

Je m’apprêtais à appréhender la bête quand…

– HO LA LA, STOP !!! Hé ! Indiana Jones : redescends sur terre ! On te demande juste de faire un article sur le Rassemblement Laurie de mai !

– Mais si, j’ai vu un serpent à…

– HOP, HOP, HOP, je t’arrête tout de suite ! Ce que tu as vu, c’est une SAAB ! Une voiture, quoi ! En plus, tu dis n’importe quoi : quand tu l’as vu, t’as cru que c’était une LOTUS, c’est toi-même qui l’a dit !

– Ha bon ? Pourtant je croyais… …Mais t’as peut-être raison, et puis les serpents à sonnette ça ne vit pas au SAABRA (oui, je sais, elle est glauque celle-là mais j’ai pas pu résister ! …Pour ceux qui l’on pas comprise, j’vous l’expliquerai plus tard !).

Bon, revenons à nos moutons ! J’ai donc eu la surprise ce matin, en me rendant comme chaque fois au Rassemblement LAURIE, de découvrir que la marque SAAB avait fabriqué des serpents… Heu, non ! Pardon : des petites sportives séduisantes aux lignes très éloignées des SAAB plus courantes que nous avons l’habitude de croiser dans notre univers de passionnés. En effet, Jean-Louis DEP, le spécialiste SAAB du club, vu qu’il est le seul à en posséder, est venu au volant d’une Sonett 3 de 1971, aussi connue sous le nom de SAAB 97. Nous étions nombreux en admiration devant ce bolide. Mais Jean-Luc C a été le seul à constater que les jantes n’étaient pas d’origine : quelle faute de goût ! …Par bonheur, Jean-Louis DEP possède les bonnes jantes, qui lui avaient été fournies démontées avec la voiture. Côté nouveautés, une fois de plus, on n’aura pas été déçu : décidément, ce rassemblement LAURIE est une mine de curiosités ! Pourvu que ça dure… Et ce mois-ci, outre la Sonett 3, nous avons accueillis deux magnifiques Dauphines aux couleurs pastel, une Karmann gris métal rutilante et la 2cv Charleston de Jérémy et Catherine N : un bon cru, en somme, que ce joli mois de mai, avec 22 voitures sur la matinée et une moto !

L’accueil de Bernard était, comme d’habitude, parfait, le soleil était enfin au rendez-vous et on a beaucoup rigolé sur le dos des camions de livraison d’ACTION, entre autres. Une excellente matinée en somme ! Preuve en est qu’en général, tout le monde est parti avant 12h30 et là, on était encore quelques-uns sur place à 13h ! Une fois de plus, merci à toi, Bernard… Si la vie est si belle à l’ARH, c’est aussi un peu grâce à toi.

Jean-Christophe G

 

Le serpent à Sonett 3…

 

 

…Un serpent qui a du chien !…  …Ou de la grenouille !!!

 

 

 

…2 Cox cabriolet ? Quel luxe !

 

On n’a pas oublié les motards !

 

 

Un trou d’mémoire ? On n’sait plus où se range la roue d’secours ?

 

 

Peu à peu, le parking se remplit…

 

 

Une nouvelle au club… Et motarde avec ça !

 

La belle Karmann…

 

 

Vue d’ensemble,… Ou presque !

 

 

 

Le gang des barquettes anglaises…

 

 

 

 

 

 

 

 

détails reptiliens…

 

 

 

 

Craquera-t-elle pour une anglaise ?

 

Mais !?! Serait-ce le photographe ?

 

 

Et c’est déjà la fin…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.