DECOUVERTE DU MUS’VERRE, ya pas qu’le verre qui a fondu !

Que d’épreuves pour parvenir à mettre en place cette sortie ! Tout d’abord, après avoir arrêté une première date qui semblait satisfaire l’ensemble du Bureau, il a fallu la changer alors que rendez-vous était déjà pris avec le musée et le restaurateur, pour quatre réserves exprimées, tout à fait légitimes, mais lancées par des membres qui ont choisi cette date définitive du 21 mai, et qui ne sont tout de même pas venus… Il serait de bon ton qu’à l’avenir, lorsqu’on tient compte des désidératas de certains, que ceux-ci participent à l’événement dont on a changé les modalités pour eux… Bref, cela étant dit, ça reste un incident toutefois mineur, n’en parlons plus.

Mais une autre date, en avril, avait été évoquée, et ça n’allait pas non plus. C’est donc finalement le 21 mai qui a été retenu, alors que là, c’est pour moi que ça n’allait plus… …Ma chère et tendre (qui voulait absolument venir au Mus’Verre) n’étant pas libre ce jour-là !

Bref, nous nous sommes donc retrouvés à 16 aventuriers ce matin-là, sur le parking de la mairie d’Halluin. Votre serviteur a offert le café, le thé et les viennoiseries afin que personne ne parte le ventre vide. On a pu constater, une fois tous présents, deux nouveautés notoires : c’était la première sortie club sans DS (désolé pour IDéale DS, ça n’avait rien de personnel !) et la première sortie également avec une moto dans le cortège… Et oui, pour ceux qui ne le savent pas encore, une nouvelle recrue motarde et féminine est venue grossir les rangs de notre belle association. Et elle a chevauché fièrement sa KAWAZAKI EL252 sur les quelques 200km de la journée… …Heureusement, il n’a pas plu !!!

Départ à peu près à l’heure (à 10 minutes près) en convoi direction l’Est, en foulant le sol belge le long de la frontière. Un tracé original d’après nombre de participants, vu qu’on a très rarement (pour ne pas dire jamais) eu l’occasion de s’aventurer dans ces contrées. Je n’ai pas fait exprès mais je vous remercie pour vos appréciations sur ce sujet, cela m’a touché. Désolé tout de même pour notre motarde qui a du affronter quelques passages délicats, j’y serai plus attentif la prochaine fois, promis.

Cette balade de plus de 80km nous a menée jusqu’à Gussignies où nous avions réservé visite et repas à la brasserie « Au Baron ». Nous avons eu droit à un accueil chaleureux malgré nos quelques 20 minutes de retard et la visite de la brasserie a pu tout de même se faire. Un grand merci à nos hôtes. Le repas s’est pris en terrasse, près d’une rivière qui chantait en contrebas. Au menu, lapin à la bière pour les uns et planche charcutière pour les autres : repas excellent, jusqu’au dessert : gâteau au chocolat maison ou Tiramisu au Spéculoos…

Bon, tout ça c’est bien, mais des journées où tout va pour le mieux, c’est chiant ! Même pas un grain de sable pour pimenter la journée… mais c’était sans compter sur Didier et sa Traction présidentielle : une côte abrupte dès le départ vers le musée du verre, un embrayage un peu fatigué et paf : le grain de sable tant attendu ! Le disque d’embrayage s’est consumé tout au long de la montée, dégageant de douces vapeurs de brûlé, et une fois au sommet, le moteur n’entraînait plus les roues du carrosse ! Résultat : immobilisation et rangement de la bête sur le bord de la route, ses 4 passagers ont été dispatchés dans les autres véhicules et cap sur le Mus’Verre. On reviendrait s’occuper de la malade juste après.

Arrivés au Mus’Verre avec toujours ces quelques 20 minutes de retard (étendues à 30, même !), nous avons pu constater que l’accueil du personnel du musée était du même acabit que celui de la brasserie, et notre guide nous attendait patiemment : un grand merci donc à vous aussi ! Un guide charmant, donc, et très efficace, qui nous a fait découvrir en un peu plus d’une heure, l’histoire de l’activité de la verrerie de la région. Ce fut très agréable et instructif ! Visiblement, tout le monde a apprécié. Pour ceux qui ont raté la visite, petite séance de rattrapage ci-dessous avec une visite virtuelle de quelques pièces du musée ; une vidéo arrivera un peu plus tard pour compléter le tableau.

A la sortie du musée, Didier a contacté son assureur pour déclencher les secours de la malade et a décidé de retourner seul, avec Jean-Louis, à son chevet. A leur arrivée sur place, ils ont pu constater que le dépanneur était juste derrière eux. Les autres ont repris la route, direction la métropole lilloise. Après chargement de la Traction et séance photos souvenir avec le dépanneur, la dépanneuse a repris la route, direction le garage de Didier (bonne nouvelle !). Bien entendu, elle a pris le même chemin que nous et, roulant à tombeau ouvert, nous a rapidement rattrapé et dépassé… Quand même : quel énergumène ce Président : voyez de quoi il est capable, juste pour rentrer plus vite à la maison !!!

Mais bon, personnellement, je ne vais pas me plaindre de cette mésaventure : tout d’abord, tout s’est bien terminé (il n’a même pas eu à payer le dépannage !), puis ça a apporté un peu de piment à cette sortie, et cela m’a permis de bénéficier d’une balade très agréable en Cox cabriolet : merci à Patrick et Françoise. Et je ne me suis même pas enrhumé !!!

Finalement, tout le monde est rentré sain et sauf, de beaux souvenirs plein la tête, et je ne suis pas devin, mais ils ont du se dire une fois rentrés que , décidément, elle est belle la vie avec l’ARH…

Jean-Christophe G

 

Petit déj offert avant le départ…

 

 

Une belle brochette…

 

Un arrêt carburant pour la Kawazaki…

 

 

…Les autres en profitent…

 

…Pour prendre l’air !

 

1ère étape : la brasserie.

 

 

Arlette et sa moto…

 

Visite de la brasserie… (photo Jean-Louis)

 

…Tout le monde est bien attentif !

 

Grand choix de jus de houblon… (photo Jean-Louis)

 

Une ancienne cuve en laiton… …Transformée en barbecue !

 

Kir au cidre en apéro… …Il a pas fait l’unanimité !

 

…Mon petit doigt me dit, qu’après on aura de la bière !

 

 

Un soda artisanal ? Vous nous surprenez, cher Jean-Louis !

 

 

…Quoi de mieux qu’une bonne bière au soleil !

 

 

Lapin à la bière… …Et à la poire !

 

Planche charcutière.

 

Tiramisu au spéculoos.

 

Gâteau maison.

 

Bon appétit !

 

 

Un cadre paradisiaque…

 

 

Cadeau des verriers à leur employeur… …Pour son mariage !

 

Un verre intéressant : on choisit la quantité de boisson en fonction de l’état de nos finances…

 

Carafes réalisées avec les « bousillés », pièces de verre brisées lors de leur confection.

 

 

 

encrier factice…

 

vrai encrier !

 

Des galets pour jouer à la marelle… …Qui l’eut cru ?

 

Maison de verrier…

 

 

Une bulle dans un carré ?

 

Jeu de reflets…

 

Un bouquet de fleurs… …imputrescibles !

 

…Délire d’un jeune artiste.

 

Encore un jeu de lumières !

 

 

 

 

 

 

Ca ne vous rappelle rien ?…    …Mais si : le repas de ce midi ! Du lapin à la poire !!!

 

Subtile mariage de verre et de daim…

 

Magnifique réalisation d’une artiste polonaise…

 

Surtout ne pas oublier les courses !

 

Tiens ! Un message de Didier !

 

 

…Botero n’a qu’à bien s’tenir !

 

 

 

 

 

 

 

Chouette ! Un capiot pour Dunkerque !!!

 

Et vlan : un deuxième !

 

Ca, c’est du spermatozoïde !!!

 

 

…Notre charmante guide… …Hein ?… …Mais non : pas Nathalie !… …Delphine !!!

 

 

 

 

 

Salle des expos temporaires…

 

…Une œuvre intéressante… …En verre soufflé !

 

 

On s’était garé parmi d’autres voitures… …Mais elles sont toutes reparties avant nous !

 

Le bâtiment… …Très Bauhaus !

 

…Mon carrosse pour le retour.

 

On a escorté Arlette…

 

On n’est pas bien, là ?

 

Et la Traction, dans tout ça ? Qu’est-elle devenue ?

 

 

…Bon, manifestement, pas de traumatisme !

 

Et hop : retour à fond les gamelles sur l’autoroute !

 

Une réponse sur “DECOUVERTE DU MUS’VERRE, ya pas qu’le verre qui a fondu !”

  1. merci pour cette jolie vidéo ce fut une très belle journée ensoleillée ….journée culturel repas excellent dans un super cadre verdoyant . visite de mus verre avec une guide qui nous a fait découvrir et apprécier le verre de jadis à nos jours bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.