LA TRANSALPINE 2017 D’IDEALE DES… PAR NOS ENVOYES SPECIAUX ARH ! Episode 7

JEAN-LUC

     Aujourd’hui c’était un peu le contraire d’hier, beaucoup de kilomètres et peu de visites. Le petit dèj a été pris ce matin plus tôt que les autres jours car bien sûr il nous fallait pas partir trop tard pour rejoindre Besançon et aussi pour éviter les deux bus de pèlerins que l’on avait croisé hier soir à l’hôtel. Tous dans le parking souterrain à 8h45, nous rangeons nos bagages et nous mettons les voitures en chauffe… si vous avez bien suivi, échappement et souterrain ne cohabitent pas longtemps, alors nous avons quitté l’Italie avec une larme à l’œil et un nœud au ventre. (la larme pour les gaz, le nœud pour la tristesse de quitter l’Italie).

     Nous avons roulé droit devant pour oublier !!! Et par hasard, nous sommes tombés sur l’entrée du tunnel du grand St Bernard (et oui : encore un Bernard !!!) et les Suisses sont tombés par hasard sur nos cartes bleues (29€ l’aller simple) Ha !!! Ces Suisses, plus efficaces que les pompistes de l’autoroute Italienne avec le SP95 à 1,84€/l.

     Après le désormais légendaire et habituel pique-nique, nous repartons en pleine digestion et une bonne partie d’entre nous doit s’arrêter boire un café pour rester sur la route les yeux ouverts. Durant ce repas, digne d’un banquet de communion, et à ma grande surprise, je reçois eu cadeau bien emballé pour, dixit Jean-Philippe, me remercier d’avoir tenu la place de « voiture balais » durant tout le séjour.  Explosion de rire à l’ouverture du paquet, dévoilant un magnifique balai en véritable matière plastique certifiée CE (China Export). Merci pour cette gentille attention, il trônera sur ma cheminée éternellement (enfin, quand j’aurai une cheminée !!!).

     Nous terminons la journée par une visite éclair du Musée du temps de Besançon où montres, réveils et pendules nous ont supplié de revenir une autre fois pour les contempler plus en détails.

     Comme à l’accoutumée, une petite bière entre amis puis un repas plus  « industriel » que les jours précédents et qui ne marquera pas les esprits malgré un service sympathique. Désolé mais on s’habitue vite aux bonnes choses !!!

     Bonne dernière nuit de Transalpine 2017 à tous…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.