LA TRANSALPINE 2017 D’IDEALE DES… PAR NOS ENVOYES SPECIAUX ARH ! Episode 5

Etape 5 : Côme – Arese

JEAN-LUC

Aujourd’hui sixième jour, la route est relativement courte, au moins ce matin, car nous partons de Côme pour Arese dans la banlieue de Milan. Notre destination : le musée historique d’Alfa Roméo. Tiens, encore ce Roméo sur la tombe duquel nous étions hier.

     Le musée est de toute beauté ; l’espace consacré à chaque voiture est énorme, nous circulons sans se bousculer et nous pouvons approcher les voitures et les nombreux moteurs exposés. La lumière y pénètre généreusement et la façon de présenter le tout est originale.

     Les concepteurs du musée se sont évertués à rendre la visite agréable avec de nombreux endroits  où l’on voit des vidéos, des montages photos. Il y a même une salle d’une bonne vingtaine de mètres dont le plafond est tapissé de vidéoprojecteurs, de baffles et de spots lumineux pour offrir une image continue sur trois murs avec un développé de plus de quarante mètres. Plusieurs niveaux sont dédiés a la présentations des voitures et sont organisés autour d’un double escalier joliment décoré.

     La dernière salle est un cinéma 4D… Oui je sais, d’habitude on parle de 3D mais si vous secouez les sièges utilisés par le public ça devient de la quatre dimensions !!! Enfin, c’est une explication… Les images de synthèse sont toutefois d’un autre temps. Il faut dire que les performances des fabricants d’images évoluent à une vitesse folle.

     A la suite de la visite nous réquisitionnons une travée du parking pour installer notre pique-nique qui ressemblait au banquet de gaulois bien connus. Il ne manquait que le barde ficelé à une branche bien haute.

     Pour l’après midi, les avis sont partagés et pour que chacun y trouve son compte nous faisons deux groupes ; le premier part visiter Milan puis regagne l’hôtel par l’autoroute tandis que le deuxième rejoint l’hôtel par le chemin des écoliers en vacances, via un petit village pittoresque.

     Tout ce joli monde se retrouve content de cette belle journée autour d’un bon repas au restaurant de l’hôtel.

     Il est temps de laisser le marchand de sable faire son boulot.

     A demain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.