• 06 61 86 72 32
  • autoretrohalluin.secretariat@gmail.com

Archives de l’auteur

Retour sur la 10ème balade-expo

Dimanche 23 septembre, premier dimanche de l’automne, s’annonçait comme une journée idéale pour notre 10ème balade-expo. Tout avait été organisé. Chaque responsable de poste ou de stand avait beaucoup œuvré des semaines auparavant et encore la veille de cette journée qui devait être mémorable, avec le concours d’autres bénévoles du club : Caroline et ses “copines” Bernadette et les Françoise – sans oublier Ludovic – à la préparation des lots, Stéphane et Geoffrey en tenanciers avisés s’occuperaient de la buvette. Les “ouvreurs” Jean-Michel, Christian, Jean-François et Bernard Dan. s’étaient assurés d’avoir une petite guérite pour s’abriter en cas d’intempérie : c’est le camping-car de Cécile qui allait faire office. Des petites mains avaient confectionné tartes et gâteaux. Jean-Philippe avait fignolé son road-book,

La communication y était : affiches, flyers. Les Laurent, les Patrick, les Françoise, les Bernard ont bien donné de leur personne pour nous faire de la pub. Il y avait même un dossier de presse réalisé par Francis pour les médias locaux.

Mais c’était sans compter sur une météo qui s’annonçait quelques jours auparavant déjà déplorable : vent et pluie pour le dimanche ! Et chacun des membres du conseil d’administration de consulter régulièrement les sites météo et de communiquer les résultats pas très optimistes, voire alarmants au président qui restait “optimiste” pour ne pas dire pas trop pessimiste, attendant toutefois une annonce de la mairie d’Halluin sur le maintien ou non de notre manifestation jusqu’à la veille au soir tard.

Malgré tout, dès 6h30 nous étions quelques uns et unes à être sur le pied de guerre pour aider à l’installation. Première angoisse : sous la pluie et le vent soutenu, les agents municipaux n’étaient pas « chauds » pour installer les chapiteaux. Jean-Luc, application météo à l’appui finit par convaincre que cela ne risquait rien. Et voilà, montage réalisé.

Pour rehausser notre manifestation : deux superbes bus de l’Amitram. Bref, tout était donc prêt. nous étions tous à pied d’œuvre, à nos postes, à l’heure de l’ouverture pour accueillir les visiteurs.

Visiteurs ? Vous avez dit visiteurs ? Ils ne furent pas très nombreux en cette matinée trempée. Mais, comme partout, des passionnés et des irréductibles sont venus. Et outre les anciennes des membres du club, 29 véhicules se sont présentés et 6 personnes ont participé au road-book ! Quand même ! Monsieur le maire et ses adjoints nous ont fait l’honneur de leur présence pour inaugurer notre 10ème festivité. C’est sous les parapluies que ce sont échangés petite allocution et remerciements.

Quelques accalmies plus tard, chacun a pu apprécier les très bonnes frites de la Friterie de la Piscine – non, non, le nom n’était pas prémédité !!!

Finalement, après consultation de divers sites météo, il a été décidé d’écourter notre belle, oui, oui, belle, balade-expo. Le début d’après-midi fut donc consacré au démontage et rangement.

Ces heures mouillées, si elles n’ont pas été fructueuses en visiteurs, ont été pour chaque bénévole présent un moment de partage dans la bonne humeur (sauf contre le ciel) !

Et on s’est dit « rendez-vous dans un an, même jour, même heure, même pomme… »








Niko

Les Bielles Mécaniques Wervicquoises

Invités par le club de Wervicq Sud, Les Bielles Mécaniques Wervicquoises, l’ARH a répondu “présent” pour une fête internationale  entre Wervicq Sud et Wervik en Belgique. Une artère a été dessinée au travers des deux communes et passant sur le nouveau pont reliant nos deux pays.

A chaque extrémité de cette ligne un parking accueillait des véhicules de collection. entre les deux, sur le pont, un mariage pas comme les autres était organisé. En effet ce sont les géants des deux communes qui ce sont unis pour le meilleur et pour le pire. Une vingtaine de couples, cette fois bien en chair et en os, ayant trouvé leur moitié de l’autre coté de la frontière, ont eux aussi renouvelé leur engagement pour symboliser, si besoin était, la bonne entente entre la Belgique et la France.











Les Bielles Mécaniques Wervicquoises, le Rétro Club Hemois et l’Auto Rétro Halluin représentaient a eux seuls plus des trois quarts des voitures présentes, certaines même représentant plusieurs clubs… Qu’importe je le dis souvent; il n’y a pas de concurrence entre les clubs et c’est sous la même tonnelle que nous avons tous pique-niqué (merci Patrick L pour cet abri flambant neuf…) Après le repas un petit dessert s’imposait, nous sommes donc partis manger une glace…











Des flyers ont bien sûr été distribués sur les voitures des deux parking…
Merci a tous pour cette journée sympathique
Jean-Luc

Niko

SOLEX DAY le jour J

Article proposé par Laurent F, tout comme le précédent

Nous en étions restés à la préparation de cette sortie, voici maintenant un résumé de celle-ci. Résumé qui n’est plus très frais dans ma tête, aussi je vais tacher de rassembler mes souvenirs.

Le camping-car de Cécile a dormi à la maison, comme la veille nous avions chargé le Solex, c’est facile de ne pas perdre de temps, j’emmène donc mon pique-nique, et je pars chercher Cécile et Gaspard.

Nous finissons de charger le camping-car et nous partons conduire Gaspard à l’auto-école, ensuite nous nous mettons en route pour notre point de départ à Halluin.

   

Après les bonjours, on rassemble les Solex, les scooters et la moto pour une petite photo de groupe.

On discute encore un peu, certains font chauffer leur monture sur le parking, et l’heure du départ sonne enfin.

Au début c’est facile, tout le monde est joyeux, peut être même trop confiant…

 

Arrivé à Menin, petit pépin, Jean-Charles que je suivais, pédale trop souvent afin de relancer la mécanique. Le groupe des Solex décide un arrêt afin de regarder ce qu’il se passe.

Nous sommes à un arrêt d’autobus, on bricole un peu, Jean-Charles fait plusieurs essais sans succès.

On décide de remplacer la bougie, et comme le camping-car n’est pas là, je n’ai pas les outils que j’ai prévu.

On remerciera encore Bernard Dan, qui en prêtant le Solex à Jean-Luc assure aussi le S.A.V, car il a les outils et aussi une bougie…

En ”deux temps” et aussi trois mouvements on remplace donc cette bougie et Jean-Charles refait un essai concluant celui-ci.

On se remet tous en route, mais quelques Kms plus loin l’itinéraire choisi ne convient pas à tous.

Les cyclos peuvent emprunter une voie sur berge longeant la Lys mais pas la moto… et encore moins nos véhicules d’assistance.

Décision est prise de faire demi-tour et reprendre la route, pour le moment tout va bien le moral est bon et nos véhicules ”foncent”.

On fait des Kms, les véhicules d’assistance nous doublent pour se garer un peu plus loin afin d’immortaliser ces moments sur papier et on continue.

Les automobilistes nous regardent et sont même assez sympathiques notamment dans les ”sens giratoires” où ils nous laissent passer.

Nous stoppons les machines pour une pose ”pipi” et un ravitaillement ”madeleine”, on boit même un coup.

 

On décide de ne pas trop s’attarder et nous reprenons la route. A un moment, nous emprunterons même un tronçon de voie rapide et alors que je ne veux surtout pas gêner la circulation, je ne passe pas loin de la chute et c’est avec beaucoup de chance que j’arrive à rattraper le Solex qui commençait à se dérober.

On arrive enfin à Bray-Dunes et là Jean-Guy prend le commandement des opérations.

Et oui, nous sommes attendus chez Michèle et Eric pour un apéro, nous arrivons sur le parking de la résidence, nous garons les véhicules sauf le camping-car, et nous montons dans l’appartement. Françoise et Patrick Mil sont déjà là. La place est comptée : il y a des gens sur le balcon mais tout le monde est là. Après quelques ronds de saucisson et un verre nous repartons pour notre pique-nique.

Nous sommes dans une rue en sens unique, on sort les tables et les chaises comme à l’habitude. Le pique-nique est de type auberge espagnole. Tout le monde est content, mais il ne faut tout de même pas traîner.

On décide d’aller à la plage avec les Solex pour faire quelques photos, et devant mon insistance on se paye une petite glace, promis on part après…

Jean-Philippe, pour le retour a refait le plein des Solex.

Je me pose la question : savoir faire le trajet aller- retour avec un plein est-ce possible ?

On vérifiera une autre fois.

 

On repart de Bray-Dunes direction Halluin, c’est à dire la même route dans l’autre avec la même interdiction…

Tout va bien jusqu’à Ypres ou ”le”’ Solex, toujours le même, celui de Jean-Charles, refait des siennes !

On ré-essaye une bougie : ça va plus ou moins alors on décide de charger le Solex dans la remorque.

Ouf ! nous sommes arrivés. Jean-Philippe part chercher les clefs du local, on charge les scooters gentiment prêtés par Cécile dans la remorque, on refait les pleins de carburant afin qu’ils soient opérationnels.

Patrick Locq les rapportera à Cécile le lendemain.

On rentre au local et on installe à nouveau tables et chaises afin de finir les restes…

Décidément, elle est bien belle la vie avec l’A.R.H bien sûr !!!

 

Remerciements : Bernard Debr pour le prêt de son Solex, Bernard Dang pour le prêt de son Solex et des gants, Lucasolex à Sailly-lez-Lannoy pour la préparation du Solex de Bernard Debr,

Cécile Zing pour les scooters et le camping-car, Jean-Philippe pour la 4L, Patrick Locq pour la remorque et Michèle et Eric Metz pour l’apéro et tous les participants pour leur bonne humeur.

Niko

SOLEX DAY (préambule)

Une sortie remplace les ”Corinnettes” initialement programmée, un manque de temps de la part de nôtre secrétaire a fait qu’une date d’un coup s’est libérée…

Libérée mais pas pour longtemps… Jean-Philippe qui ne tient pas longtemps en place, a parlé de son projet à notre président qui emballé, approuva.

C’est ainsi que la sortie Solex est née.

Lors d’une réunion d’un autre club que nous ne citerons pas, Jean-Philippe m’en parle et aussitôt je lui répond que je n’ai pas de Solex… ce n’est pas grave me dit il, tu feras l’assistance avec la 4L.

Ok je viens.

Lors de la réunion Débriefing nous en avons parlé et un groupe s’est formé Bernard Deb m’a gentiment proposé son Solex et c’est ainsi que j’ai pu faire cette sortie en Solex, la 4L du coup c’est Corinne qui va la prendre…

Quelle épopée d’ailleurs pour y participer, j’ai récupérer le Solex mardi matin, et Bernard Deb l’a remis en route, on a gonflé les pneus et après quelques tours de roues dans le jardin et un bref aller retour devant sa maison, je me décide à partir de Villeneuve d’Ascq direction la maison à Hem.

Au début c’était marrant et agréable, mais j’ai très vite déchanté… une panne alors que j’étais encore à Villeneuve d’Ascq, une grande partie du trajet en mode vélo, je peux vous garantir que j’étais salement refroidi même si j’étais en sueur.

Donc arrivé au Chronodrive sur la latérale, j’ai appelé Papa qui est venu me chercher.

Le lendemain je n’y ai pas touché mais le jeudi oui.

Diagnostic bougie perlée, je nettoie tout gicleurs filtre bougie et ensuite essai. Mais pas trop loin… on ne sait jamais…

Et ce qui devait arriva re-panne, heureusement pas trop loin, de nouveau bougie perlée, je téléphone à Bernard Dan et fini par prendre la décision d’appeler Lucas Solex.

Lucas qui prépare la bourse de Roost Warendin n’a pas le temps et en insistant quand même pas mal me dit ok ramène le moi, papa n’est pas là, mon berlingo est plein de pièces de DS et dans l’ID il ne rentre pas.

Je lui dit alors que je ne peux pas lui amener, alors très gentiment il se propose de venir le chercher.

Au soir il m’envoie un message pour me dire que tout va bien, qu’il l’a essayé au matin et dans l’après-midi.

Donc le jeudi soir je demande à papa s’il peut me conduire à Sailly Lez Lannoy et surtout me suivre, car si je retombe en panne… je ne pédale plus.

La route s’est faite sans problèmes, à la vitesse Solex…

Stocké dans le garage, le Solex est prêt pour dimanche, je lui prépare 5 litres de mélange et c’est tout.

Le jour J arrive et j’appréhende un peu le trajet Hem / Halluin, quand je reçois un mot de Cécile qui me dit qu’elle ne veut pas laisser le Camping-Car dehors devant chez elle… Je lui propose alors d’héberger son véhicule pour la nuit.

On se met d’accord, elle ramène le Camping-Car samedi soir, on profite pour charger le Solex dedans en prenant soin de mettre des feuilles de plastique au sol, on le fixe et je ramène cécile chez elle.

Le Dimanche : ce sera un autre article par moi ou d’autres qui ont participé à cette sortie…
Laurent Furnari

Niko

L’ARH et les 50 ans de l’AMITRAM

Les 12 et 13 mai 2018 étaient organisés les 50 ans de l’association l’AMITRAM. Après une inauguration en présence des fondateurs de l’association et des maires concernés, hé oui ces gens s’amusent avec des jouets bien plus gros que les nôtres, et ils s’étalent sur deux communes : Marquette Lez-Lille et Wambrechies, le public a pu envahir le dépôt abritant les quelques 61 véhicules, ateliers de métallerie et de menuiserie que possède l’AMITRAM. Christophe Meuris, nouveau président depuis quelques mois, assistés de trois adhérents de qualité (Cécile, Ludovic et Jean-Louis) tous trois multicartes, nous avaient réservé « le gite et le couvert » pour ces deux jours.

Que de souvenirs d’enfance retrouvés lors de cette visite, avec les véhicules qui me conduisaient à l’école, les documents d’époque et les anciens de l’association qui n’étaient pas avares d’anecdotes sur les transports en commun qui ont occupés toute leurs vies. Bien sûr nous avions un accès libre aux bus qui reliaient les deux sites et aux trois tramways qui se dandinaient sur les bords de la Deûle.

Le samedi au soleil nous étions 9 voitures : la traction de Didier, l’ami 6 de Bernard, le combi de Pierre, la 205 de Caroline, la R16 de Jean-Louis, la DS de Jean, la Rallye 2 d’Eric, le DS de Laurent et mon étoile 6. Dimanche 9 voitures aussi, cette fois garées au départ des trams : la traction de Didier, l’ami 8 de Bernard, la R16 de Jean-Louis, la DS de Jean, la DS de Laurent, la Volvo de Francis, la R4 de Jean-Philippe, la 4cv de Régis et mon break DS pour transporter le « barnum » car la météo était menaçante. Par bonheur il n’a pas plu et le public est venu très nombreux. Un beau partage très enrichissant entre nos deux associations. Merci à nos trois mousquetaires d’avoir proposé cet échange. A renouveler …

Et une fois de plus, elle est pas belle la vie ? …. A l’ARH bien sûr !!!

Jean-Luc D

 

Niko

QUAND LAURENT A RENDEZ-VOUS AVEC BUGATTI…

Voici quelques très belles photos réalisées par notre ami Laurent F.

6251 RA 59 e 018 6251 RA 59 e 035 6251 RA 59 e 040 6251 RA 59 e 041 6251 RA 59 e 005 6251 RA 59 e 009 6251 RA 59 e 011 6251 RA 59 e 012 6251 RA 59 e 013 6251 RA 59 e 014 6251 RA 59 e 015 6251 RA 59 e 016 6251 RA 59 e 017 6251 RA 59 e 019 6251 RA 59 e 020 6251 RA 59 e 022 6251 RA 59 e 023 6251 RA 59 e 027 6251 RA 59 e 029 6251 RA 59 e 030 6251 RA 59 e 032 6251 RA 59 e 033 6251 RA 59 e 034 6251 RA 59 e 037 6251 RA 59 e 038 6251 RA 59 e 039 6251 RA 59 e 042 6251 RA 59 e 004 6251 RA 59 e 031 6251 RA 59 e 028 6251 RA 59 e 026 6251 RA 59 e 025 6251 RA 59 e 024 6251 RA 59 e 010 6251 RA 59 e 008 6251 RA 59 e 021

Niko