A WATTS OU A VAPEUR…

C’est l’histoire de deux copines, pas toutes jeunes, qui après avoir beaucoup voyagé durant toutes leurs carrières, avaient opté pour un bout de terrain verdoyant, dans le quartier calme d’Ascq, le long de la voie ferrée… Oh non, il ne s’agît pas de Marguerite et la noiraude ! Nous n’avons pas à faire là à deux princesses bovines passionnées par les trains qui passent le long de leur pré… Si elles ont choisi ce lieu, c’est par nostalgie.  Quoi de plus logique pour des voyageuses ? Mais le seul point noir de cette retraite tranquille, c’est cette tranquillité, justement, qui au fil du temps devient trop présente, trop envahissante…

 

...
...

web04

     Mais heureusement, malgré les apparences, on ne peut pas dire qu’elles étaient complètement livrées à elles-mêmes, abandonnées des hommes, qui avaient pourtant eu si longtemps besoin d’elles. Non, quelques-uns encore leur vouent toujours une admiration sans bornes et ont décidé de s’occuper d’elles, de les soigner, de les cajoler…

     Et aujourd’hui, ils ont décidé de passer à la vitesse supérieure, en leur offrant un jour de fête en leur honneur, invitant qui voudra bien à venir les admirer et leur tenir compagnie. Quel bonheur ! Ces humains qui paraissent habituellement  être emplis d’indifférence, voire d’ingratitude à leur égard, et qui, aujourd’hui, se souviennent soudainement à quel point ils appréciaient ces créatures ou auraient aimé les côtoyer du temps de leur splendeur !

     Nous étions là, nous aussi, à découvrir ou retrouver ces demoiselles d’un autre temps, ces machines, à watts ou à vapeur, qui sillonnaient les voies ferrées de notre pays, jour après jour, pour que l’on puisse se rapprocher les uns les autres… Un  vrai réseau social, en somme ! Oh, nous n’avons aucun mérite à cela ; rien de semblable avec l’amour que leur portent ces anges gardiens. Eux sont là chaque jour ou presque. Ils les repeignent, ils les restaurent. Ils les maintiennent dans le meilleur état possible, afin qu’un jour, sait-on jamais, elles puissent s’élancer sur les voies et retrouver les sensations de leur jeunesse, ne serait-ce qu’une seule fois.

web05

web06

Un rapport de force bien curieux !
Un rapport de force bien curieux !
...T'entends pas comme un bruit ?
…T’entends pas comme un bruit ?

     Venus chacun par nos propres moyens, nous nous sommes retrouvés, pour les plus rapides, sur place, arrivant en même temps ou presque, sans consultation préalable. Nous avons rangé nos carrosses au plus près de ces belles retraitées et nous sommes empressés de les explorer minutieusement, épaulés par ces passionnés qui nous racontaient volontiers leur fonctionnement et leur histoire. Merci à vous, messieurs, pour votre éclairage technique et culturel !

     A midi, deux repas par voiture étaient offerts par l’asso AAATV, créatrice de cet évènement. Il ne fut pas simple pour ses membres de satisfaire immédiatement tous ces propriétaires de belles mécaniques, venus tous en même temps réclamer leurs tickets repas. Les pauvres furent débordés un moment, mais ont su finalement résoudre le problème relativement vite et ainsi personne n’est resté sur sa fin !

L'un assume, l'autre non !
L’un assume, l’autre non !

web11

web12

L'un des organisateurs... Une bonne tête de vainqueur, non ?
Une bonne tête de vainqueur, non ?
Tous les postes de pilotage étaient en parfait état de fonctionnement : la preuve !
Tous les postes de pilotage étaient en parfait état de fonctionnement : la preuve !
L'une marche aux 6 volts, l'autre... Un peu plus !
L’une marche aux 6 volts, l’autre… Un peu plus !

web24

     Dans le bâtiment, on pouvait admirer nombre de pièces mécaniques, d’objets signalétiques et autres postes de conduite anciens. Une véritable 232 miniature, réalisée par le Président de l’AAATV et fonctionnant réellement à la vapeur ! Et même un film tournait en boucle, sur un mur.

     Bref, tout avait été fait pour que nos deux copines retraitées passent une excellente journée… Et nous aussi, par la même occasion ! Juste, le public ne fut pas si nombreux : on aurait aimé voir plus de monde… …Mais si ça peut vous rassurer, j’ai parlé un peu avec elles juste avant de partir et elles étaient ravies d’avoir senti cette petite foule leur chatouiller le plancher et les flancs, l’une d’elles lâchant même quelques onomatopées furtives et stridentes, amusant les enfants et effrayant les plus grands.

C'était une journée portes ouvertes...
C’était une journée portes ouvertes…

web26

web27

web29

web31

Décidément... ...Mais ne vous méprenez pas : il faisait juste le service pour les autres !
Décidément… …Mais ne vous méprenez pas : il faisait juste le service pour les autres !

web34

web35

web37

web41

web42

Un doux air de vacances...
Un doux air de vacances…

web47

web48

web50

web51

web52

web54

Et paf ! Un selphy collectif...
Et paf ! Un selphy collectif…
Chaud, le coca, chaud !
Chaud, le coca, chaud !
L'équipe eud'choc !
Les professionnels !

web69

web70

web72

web73

Petit sitting devant la 11 du Président, juste quand il veut partir !
Petit sitting devant la 11 du Président, juste quand il veut partir !

3 réponses sur “A WATTS OU A VAPEUR…”

  1. bonjour a tous,
    c’était une belle journée qui change un peu des rencontres habituelles….
    la foule n’était pas au rendez-vous mais c’était leur première et pas trop signalée au alentours !!!
    l’année prochaine il faudrait qu’ils utilisent en plus ce petit « rond point » « parking » devant l’entrée pour y garer qqs voitures…
    a bientôt
    jluc

  2. Expo sympa où l’ARH était bien présente.
    Un peu plus de pub l’année prochaine et ce sera parfait…. et un parking à motos !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.