• 06 61 86 72 32
  • autoretrohalluin.secretariat@gmail.com

Category ArchiveINFOS CLUB

Retour sur la 10ème balade-expo

Dimanche 23 septembre, premier dimanche de l’automne, s’annonçait comme une journée idéale pour notre 10ème balade-expo. Tout avait été organisé. Chaque responsable de poste ou de stand avait beaucoup œuvré des semaines auparavant et encore la veille de cette journée qui devait être mémorable, avec le concours d’autres bénévoles du club : Caroline et ses “copines” Bernadette et les Françoise – sans oublier Ludovic – à la préparation des lots, Stéphane et Geoffrey en tenanciers avisés s’occuperaient de la buvette. Les “ouvreurs” Jean-Michel, Christian, Jean-François et Bernard Dan. s’étaient assurés d’avoir une petite guérite pour s’abriter en cas d’intempérie : c’est le camping-car de Cécile qui allait faire office. Des petites mains avaient confectionné tartes et gâteaux. Jean-Philippe avait fignolé son road-book,

La communication y était : affiches, flyers. Les Laurent, les Patrick, les Françoise, les Bernard ont bien donné de leur personne pour nous faire de la pub. Il y avait même un dossier de presse réalisé par Francis pour les médias locaux.

Mais c’était sans compter sur une météo qui s’annonçait quelques jours auparavant déjà déplorable : vent et pluie pour le dimanche ! Et chacun des membres du conseil d’administration de consulter régulièrement les sites météo et de communiquer les résultats pas très optimistes, voire alarmants au président qui restait “optimiste” pour ne pas dire pas trop pessimiste, attendant toutefois une annonce de la mairie d’Halluin sur le maintien ou non de notre manifestation jusqu’à la veille au soir tard.

Malgré tout, dès 6h30 nous étions quelques uns et unes à être sur le pied de guerre pour aider à l’installation. Première angoisse : sous la pluie et le vent soutenu, les agents municipaux n’étaient pas « chauds » pour installer les chapiteaux. Jean-Luc, application météo à l’appui finit par convaincre que cela ne risquait rien. Et voilà, montage réalisé.

Pour rehausser notre manifestation : deux superbes bus de l’Amitram. Bref, tout était donc prêt. nous étions tous à pied d’œuvre, à nos postes, à l’heure de l’ouverture pour accueillir les visiteurs.

Visiteurs ? Vous avez dit visiteurs ? Ils ne furent pas très nombreux en cette matinée trempée. Mais, comme partout, des passionnés et des irréductibles sont venus. Et outre les anciennes des membres du club, 29 véhicules se sont présentés et 6 personnes ont participé au road-book ! Quand même ! Monsieur le maire et ses adjoints nous ont fait l’honneur de leur présence pour inaugurer notre 10ème festivité. C’est sous les parapluies que ce sont échangés petite allocution et remerciements.

Quelques accalmies plus tard, chacun a pu apprécier les très bonnes frites de la Friterie de la Piscine – non, non, le nom n’était pas prémédité !!!

Finalement, après consultation de divers sites météo, il a été décidé d’écourter notre belle, oui, oui, belle, balade-expo. Le début d’après-midi fut donc consacré au démontage et rangement.

Ces heures mouillées, si elles n’ont pas été fructueuses en visiteurs, ont été pour chaque bénévole présent un moment de partage dans la bonne humeur (sauf contre le ciel) !

Et on s’est dit « rendez-vous dans un an, même jour, même heure, même pomme… »








UN DÉGOMMAGE QUI DONNE DES AILES !

Que de salive aura fait consommer cette sortie dégommage « jumelée » ! Elle fut proposée par notre Président avec ouverture au club IDéale DS Hauts de France, mais cette initiative aura déclenché un débat houleux allant d’une extrême à l’autre.

On a d’abord entendu des voix dissonantes soit criant au crime de l’es-majesté : une sortie dégommage devant rester impérativement interne au club ARH, soit demandant que si l’on ouvrait ladite sortie à IDéale DS, il fallait également l’ouvrir à nos autres clubs partenaires ! D’autres même ont critiqué la distance à parcourir pour cette sortie et le choix de sa date, le jour du Rétro Mécanic de Roncq.

J’avoue que, bien que mon cœur penchait plutôt pour une sortie exclusivement ARH, toutes ces propositions contradictoires étaient légitimes ; aucune n’était farfelue. Mais cela a tout de même déchaîné les passions (et Dieu sait qu’on est tous passionnés à l’ARH !) et a pris une ampleur démesurée. C’est pour cela d’ailleurs qu’après avoir donné mon opinion, voyant certains frôler l’irrespect vis à vis de notre Président, j’ai préféré me taire et attendre la fin de l’orage. Nous sommes là pour nous amuser et passer de bons moments et pas pour nous invectiver… Je suis partisan que chacun exprime ses opinions, mais sans agressivité, s’il vous plaît.

La solution aurait été peut-être de soumettre l’idée à chacun plus en amont, sous forme de vote, ou bien de proposer dès le départ les deux événements (sortie Albert et Rétro Mécanic de Roncq) comme sorties officielles et chacun aurait choisi calmement selon ses convictions (après coup, la meilleure solution à mes yeux…). Le CA aura sans doute été maladroit sur ce coup-là, et je m’en excuse en son nom : il sera plus vigilent à l’avenir, promis !

C’est donc dans cette ambiance électrique, après que chacun ait fait son choix, qu’une cinquantaine d’entre nous, 29 ARH et 21 IDDS, avons pris la route vers Albert, petite bourgade de la Somme, abritant le musée de l’épopée et de l’aéronautique.

Tout d’abord, le choix du parcours, sous forme de Road-Book, s’avéra particulièrement agréable et pittoresque. Certains ont fait quelques écarts mais rien d’irrémédiable, et puis c’est ce qui fait le charme des road books ! On remercie donc l’auteure Isabelle DEBRUYNE.

Nous partîmes surtout entre membres de l’ARH, depuis Halluin, et rejoignîmes les autres, surtout des membres IDDS en chemin, à l’occasion de deux escales, l’une au P7 de Villeneuve d’Ascq, l’autre à Hénin-Beaumont.

Arrivés à Albert, trouver le musée fut un jeu d’enfant (toujours grâce au Road-Book d’Isabelle), d’autant que certains avions, et pas les plus petits, broutaient paisiblement sur la pelouse autour des bâtiments du musée. Pelouse d’ailleurs où nous nous installâmes dès qu’on est sortis des autos, déployant tables de camping et chaises en tous genres, pour une auberge espagnole digne des grands banquets d’Astérix (simplement, personne n’a voulu faire Assurancetourix, le barde!). Au menu, beaucoup de saucisson, différents pâtés, des tomates jaunes à la mayo (faut pas contrarier notre Président du vice !). Pour ceux qui n’auraient pas suivi l’affaire : il a passé tout le repas à nous proposer ses tomates qui n’étaient, en fait, autre que des pommes de terre mayo avec des œufs durs !!! Mais comme elles étaient délicieuses, on lui pardonne tout… On a eu droit aussi à des sandwiches, des chips, et autres douceurs maison ; puis du fromage et plusieurs gâteaux tous plus bons les uns que les autres : un réel festin, en somme (sans jeu de mots !) et sous un soleil radieux !

Sans doute attirés par l’odeur alléchée, alors que nous finissions le fromage, arriva un second groupe : les « Tractions Universelles », venus comme nous du Nord pour visiter le musée…

Pour la visite guidée, chaque groupe avait son guide. Le nôtre nous fit commencer par la Caravelle, posée sur la pelouse, fleuron de la compagnie Air France dans les années 70 (pour la petite histoire : premier avion que j’ai pris à l’époque pour aller chez mes grands parents, chaque été, en UM enfant non accompagné, avec AIR INTER, filiale nationale d’Air France !). Notre guide nous a invité à y pénétrer pour la visiter (cabine de pilotage comprise) et nous a fait installer sur les sièges un moment, on ne sait toujours pas pourquoi, mais nous sommes ressortis avec joie, vue la chaleur qui y régnait. Et oui : le soleil toujours présent tapait énergiquement, tel un joueur de batterie, sur la carlingue et la clim était en RTT.

Puis nous avons fait le tour des autres appareils posés à l’extérieur : un Mirage 3 prêt à décoller, un hélicoptère Dauphin se prenant pour un légo et un simulateur de vol Air France notamment, avant d’entrer nous mettre à l’ombre dans le premier hangar. Là, un parcours de moquette verte serpentait entre Super Sabre, Mirage 3, Super étendard, hélico Sikorsky, DC 10 et bien d’autres, nous faisant découvrir les uns après les autres, un peu à la manière d’Ikéa, des engins plus impressionnants les uns que les autres et pas seulement des volants : on y a découvert également des autos plus ou moins anciennes et autres deux roues. Certains même, parce qu’ils ont su garder leur âme d’enfants, auront reconnus les vaisseaux de leurs manèges d’antan, dans lesquels il ne valait mieux pas essayer de monter afin d’éviter d’être vexés ! Et oui : on n’avait pas la même taille à l’époque et eux n’ont pas franchement grandi !

Notre guide ne fut pas avare d’explications et d’anecdotes, nous révélant même certains aspects de l’histoire même de ce musée… Nous finîmes la visite par un bâtiment abritant plus de 300 maquettes d’avions de toutes sortes et une multitude d’objets d’époque, tels que vieux appareils photos et caméras, anciens casques militaires, machines à écrire ou à coudre (selon vos goûts!) et autres selles de vélocipèdes d’un autre âge.

Bref, ce fut une excellente découverte que ce musée privé perdu au cœur de la Somme, que je recommande vraiment à tout le monde. Je crois pouvoir affirmer qu’au sein de notre groupe bi-clubiste cette sortie a fait l’unanimité, et l’entente (mais je n’en doutais pas !) entre gens de l’ARH et d’IDDS fut absolument parfaite. Moi qui n’étais pas vraiment d’accord pour un dégommage commun, je reconnais que c’était finalement une très bonne idée. Parait qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, et puis moi, ça m’arrange !!!

Eh bien, je vais peut-être en faire râler certains mais tant pis, je me lance car vraiment je ne peux pas faire autrement : Alors, elle est pas belle, la vie… …Avec l’ARH/IDDS, bien sûr !

Jean-Christophe GARCIA

 

1ère escale au P7

 

 

 

 

 

Discussion sous arbitrage…

 

 

Les premières ailes de la journée…

 

…En voiture !

 

 

C’est le bordel dès les premiers mètres… Mais ça c’est les DS, encore !!!

 

Passager nostalgique…

 

On the road…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laurent cherche sa voiture : si vous la voyez….   …Aidez-le !

 

 

…Ah, il l’a retrouvée… Et il la bichonne !!!

 

Mirage 3 prêt à bondir !

 

Un beau dauphin lego : avis aux amateurs !

 

Repaire pour parachutistes…

 

…En voilà justement deux !

 

Le repaire à l’action…

 

 

 

Levons une idée reçue : il y a plus de place dans le cockpit d’une GS que dans celui d’un Fouga !

 

En cas d’incendie, pas d’soucis : l’Amérique assure !!!

 

 

Une tête très médiatique ! Non pas qu’elle accueille les navires arrivant à New-York, mais parce que celle-là même était sur le plateau d’une émission TV avant d’atterrir ici…

 

 

La vérité est ailleurs…

 

Il faut quand même avouer que question couleurs, ils étaient un tantinet limités !!!

 

Toujours la même couleur, mais bien moins efficace en vol !!!

 

…J’avoue : j’ai failli craquer !

 

Hélico de poche…. …Oui, enfin : de grande poche !

 

Sikorsky… On l’aurait bien aimé en rose !

 

…Il a le nez bien chargé !

 

 

Cette première visite n’était qu’un avant goût. Place au pique-nique avant tout.

 

 

 

Dès qu’il fait beau, on recherche l’ombre… …Décidément, on n’est jamais satisfaits !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Caravelle…

 

Bienvenu à bord, je suis votre Stewart….

 

 

Le Président espère une destination de rêve…

 

Avec un pilote comme lui, je suis pas sûr de vouloir rester à bord…

 

 

 

A bord du simulateur…

 

 

Détail d’une nouvelle venue dans le club.

 

Une PUCH venue avec le club T.U.

 

 

Enfin, la visite guidée !

 

 

 

 

 

Avion école

 

 

Que des oreilles attentives !

 

 

Alors là, cas d’école : avion ou auto ?

 

 

…Un cigare à parachutistes

 

 

 

Quand je vous parlais d’Ikea dans l’article !

 

Mais que fait-elle là ?

 

Ah, je vois : elle hésite entre la Fuego et l’Alouette !

 

 

…Curieuse rencontre, n’est-il pas ?

 

Deux copines inséparables en pleine discussion !

 

Certains se sont vraiment pris au jeu !

 

 

 

Les bonnes copines…

 

Après un après midi “culture”, en route pour une bière à… …heu… …Bon, Arras, finalement !

 

 

Le chevalier et sa monture !

 

 

 

On n’avait pas dit une bière ?

 

…Visiblement, non !

 

Damned : je fais partie des gourmands !!!

 

 

 

 

 

 

…Les gourmands ont quand même pris un verre…

 

Sur le chemin du retour, vu que les routes étaient encombrées, nous avons opté pour un arrêt friterie tranquille… …Nous n’étions plus que quatre !

ON A MARCHÉ SUR LE NOUVEAU LOCAL 2 : Les murs sont partis !!!!

Bonjour a tous,
Nous étions quatre pour cette deuxième manche du match murs de plâtre contre ARH.
Rassurez-vous le plâtre a perdu et il a terminé sa carrière au fond des bennes de la déchèterie d’Halluin qui au passage s’est montrée fort sympathique.
Le travail ayant été préparé par l’équipe de choc de samedi ce fut presque une promenade de santé pour mettre par terre et évacuer les plus de deux tonnes de plâtre.
Tellement facile que ce qu’avait prévu nos “Jean” du samedi est parti avec le reste. Donc plus de pièce n°2.
Mais voyez plutôt…
A bientôt.
Jean-Luc D

 

 

 

 

ON A MARCHÉ SUR LE NOUVEAU LOCAL

Bon bin, ça y est : on a les clés et il va donc falloir, en un mois, débarrasser l’ancien local et investir le nouveau. Par contre, il faut aussi modifier un tantinet ce nouvel écrin afin qu’il devienne exploitable pour nous. C’est juste l’affaire de faire tomber trois cloisons et modifier deux portes et un néon, mais faut le faire !

Donc, pour cette première matinée de boulot, Jean-Phi est arrivé sur place aux aurores et a eu la visite rapide de notre Président. Puis il s’est attaqué à la première cloison à abattre qu’il a mis seul à terre en moins d’une heure. Et, pendant qu’il rassemblait les débris, je suis arrivé en renfort. On a fini de déblayer les gravas, puis Jean-Phi a pris sa scie magique pour découper deux autres cloisons. De mon côté, j’ai fini d’arracher du mur les pattes qui maintenaient la première cloison aux parpaings, puis j’ai déplacé un néon qui était fixé sur une des cloisons à abattre.

Je vous invite maintenant à découvrir ci-dessous les toutes premières image de ce nouvel écrin, accompagnées d’un schéma détaillé dudit local.

Jean-Christophe G

 

 

la salle de réunion prend forme…

 

Ouf, quelques renforts pour Jean-Phi !

 

 

 

Jean-Phi assure quelques découpes avant de faire tomber proprement les cloisons…

 

…Profitez-en les gars : V’là deux fonctionnaires qui bossent le samedi ! Et y sont où les privés ?

 

Malgré les apparences, notre Président du Vice n’était pas dans le brouillard !

 

 

La salle de réunion… …Avant peinture !

VOILÀ, C’EST FINI…

Et oui, tout ayant une fin, on va devoir bientôt rendre l’atelier du club à la ville ! Il a été déclaré trop dangereux par des experts venus il y a quelques semaines… …Et c’est vrai qu’il serait dommage que le ciel nous tombe sur la tête !!!

Mais rassurez-vous : les représentants municipaux étant des gens respectables, ils nous ont proposé un autre atelier plus sécurisé et plus confortable. En plein centre-ville qui plus est ! On aura désormais l’eau et l’électricité… …et le chauffage ! Par contre, on passe de 250 à 60 m2 !!! Mais nous n’utilisions pas tout l’espace…

Après une première visite des lieux, nos Président et Président du Vice ont été très enthousiastes et ont donné immédiatement leur accord au nom du club. Du coup, nous pourrons disposer des lieux à compter du 15 février prochain : si c’est pas une bonne nouvelle, ça ! Il y aura certainement quelques travaux d’aménagement au début mais nous sommes gagnants dans l’opération. Une trop grande émotion nous a privé de photos (et oui, c’est comme ça : on est émotifs à l’ARH !!!), mais notre Président nous a concocté une petite visite virtuelle très détaillée dans la vidéo ci-dessous, pour nous faire patienter.

Bien sûr, nous aurons besoin de mains d’œuvre très bientôt pour déménager nos affaires d’un atelier à l’autre, nous comptons donc sur vous pour vous porter volontaires. Nous vous préviendrons à l’avance de la date du déménagement.

En attendant, voici quelques photos de notre désormais ancien atelier, histoire de garder un souvenir de ce local où se sont passés déjà pas mal d’événements du club… …Une page se tourne à l’ARH et la vie est toujours belle !

Jean-Christophe G

 

Le fameux ciel qui menace nos têtes…

 

…La seconde partie qu’on n’utilise que très peu, finalement !

 

 

Cette partie ne nous était pas destinée… …Juste 5 curieux (on était 5…) outrepassant les limites de leur territoire !

 

La salle de classe… …qui devrait migrer dans le nouveau local !

 

…La partie la plus utile, pour nous.

 

 

 

LE BEAU BUREAU NOUVEAU EST ARRIVÉ !

C’est avec un peu de retard, certes, que cet article prend vie, mais je l’avais complètement oublié, accaparé par le calendrier, les cartes de vœux et autres bouleversements clubistes. Mais voici que tout rentre dans l’ordre.

Je ne vous ferai pas l’affront de faire comme si vous n’étiez au courant de rien, même si cela est encore vrai pour certains, j’imagine que vous êtes déjà une majorité à être au courant des changements récents au niveau du Conseil d’Administration. Je vais tout de même récapituler sans trop rentrer dans les détails :

Tout d’abord, notre Président Didier a décidé de jeter l’éponge cette année et Laurent F a quitté également son poste de membre du CA. Je les remercie sincèrement une fois encore en notre nom à toutes et tous pour leur dévouement ces dernières années au sein du CA. De plus, j’ai personnellement choisi de quitter le poste de secrétaire, estimant que le changement (après quatre ans) ne peut avoir que du bon pour notre asso ; et puis j’avoue avoir accusé une certaine lassitude ces derniers mois ! Enfin, notre ami Patrick M a souhaité rejoindre l’équipe dirigeante.

On a donc voté pour un CA inédit et un Bureau tout aussi nouveau lors de l’Assemblée Générale du 9 décembre dernier. Et oui, vous l’aurez noté, on a voté pour la première fois, pour le Bureau. Ce n’était qu’un vote consultatif, n’étant pas explicité dans nos statuts, mais nous avons tenu compte du résultat et ce fut surtout un coup d’essai pour les à jour cette année). Bref, le résultat est le suivant :

  • Jean-Luc DESCAMPS, Président,
  • Jean-Philippe HUVELLE, Vice-Président,
  • Laurent VERDIERE, Trésorier,
  • Corinne FERRI, Secrétaire,
  • Jean-Christophe GARCIA, Chargé de Communication et médias,
  • Bernard DANGER, Bernard DEBRUYNE, Patrick LOCQUEGNIES, Patrick MILLET, Ludovic PARMENTIER, Maximilien ROMBOUTS et Cécile ZINGARELLI, Membres du CA.

L’AG s’est déroulée sans incidents particuliers, si ce n’est un câble informatique réfractaire qui a perturbé de façon, Dieu merci, anecdotique le déroulement de la séance.

Nous avons clôturé cette AG par un buffet apéritif méticuleusement réparé par nos maitres es-toasts, Bernadette et Christian LECOMTE et servi magistralement par Laurent FURNARI.

Une trentaine d’entre nous, nous sommes retrouvés autour d’un repas préparé par Christophe HELLEBUYCK et son équipe de “l’Arnaque”, son restaurant lillois. Repas bien présenté, sous forme de buffet froid en entrées, d’un plat chaud, d’un plateau fromages bien garni, et d’une mini pièce montée en forme de voiture ancienne que Christophe a fait faire de sa propre initiative : bravo et merci Christophe pour ce « petit » détail touchant ! En tout cas, ce n’était pas une « arnaque »… …Je sais, elle était facile celle-là, mais j’aime bien !

On a terminé cette folle journée, tout au moins quelques uns d’entre nous, en dansant sur des rythmes endiablés de nos jeunes années (qui a dit des 60’s ? …Non mais !), non, plutôt des années 80…

Rendez-vous en 2018, donc, pour tester cette nouvelle équipe qui aura du pain sur la planche, entre autres, avec une nouvelle Balade-Expo à mettre en place, des statuts à dépoussiérer sérieusement, et tout ce qu’on n’aura pu anticiper, forcément ! Bonne chance à eux (enfin, à nous… Et oui, j’en fais encore partie, finalement!) mais je suis sûr que tout ira bien !!!

Jean-Christophe GARCIA

Voyons c’qu’ils vont nous pondre, cette année !

 

 

 

 

Tiens, on s’est cotisé, tous, pour t’offrir une boite bleue !

 

Mais non ! …C’est un portable !

 

… Tu lis quoi, toi, là ? Donald ?… C’est pas Picsou qu’on dit, normalement ?

 

Après l’effort…

 

 

Merde, le paparazzi ! …Surtout rester naturel…

 

 

 

 

Quel monde étrange, tout de même, ce club !

 

 

Un nouveau au CA !

 

La passation de pouvoir…

 

…Et une foule en délire !

 

– Et toi, t’en penses quoi ?
– Comme toi…  …Pareil !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et hop, cassééé ! …Vous voyez, c’est simple !

 

 

 

…Ah, il manque 2 millimètres !

 

Le retour des trois grâces…

 

 

…Visiblement, il est content !

 

 

 

– Mais pourquoi pleure-tu chérie ?
– Sniff… Parce que maintenant que c’est toi le Président, on se verra presque plus…
– Mais ne t’inquiète pas : je serai Président à domicile… …De toute façon, à l’Elysée, ya déjà des squatteurs, alors…

 

La déco…

 

…Et c’est moi qui l’ai fait !!!

 

– Et sinon, toi, qu’Est-ce t’en penses ?
– Penses de quoi ?
-Bin, de la déco !

 

 

 

 

 

 

– Si tu essayais avec le tire bouchon, là…
– Le tire bouquoi ?

 

…Te retourne pas, mais je crois qu’on a un Jedi, juste derrière…

 

La pièce montée…

 

Je vais leur montrer, moi, que je peux la démarrer… …Mécanos de pacotille !!!

 

 

Allez, tous ensemble : Joyeux anniversaire Bernard !

 

…Ouuuuh, magie ! …Je prends des photos tout en apparaissant dessus, ouuuh !!!

 

…Je crois qu’il n’y a pas que le nouveau Président qui a bu un coup de trop !!!

 

 

 

D.I.S.C.O.

 

 

 

 

OPERATION A COEUR OUVERT POUR LA TAFETTE épisode 1

     Après les déboires de notre Président qui s’est trouvé en panne sur une route de Belgique avec la Tafette, Bernard DAN et Jean-Luc DES se sont proposés de procéder à la réparation du moteur. On a donc entamé l’opération par l’extraction dudit moteur, il y a 15 jours. L’opération s’est bien passée, malgré quelques boulons réfractaires qui ont fini par céder sous la détermination sans faille de Jean-Louis H et Johann D qui étaient venus prêter main forte à nos deux chirurgiens en herbe.

      En fait, on était un peu plus nombreux, présents sur place : il fallait bien qu’ils bénéficient d’un soutien psychologique et qu’il y ait une équipe de reporters pour relayer l’information… …Mais non, ce n’est pas une formule pour cacher nos incompétences !!! Et puis, si vous voulez qu’elle soit réparée, mieux vaut laisser faire les pros !

     Ainsi étaient présents également, Laurent F, Bernard DEW, Bernard et Isabelle DEB, Eric MES et moi-même.

     Le moment le plus délicat fut quand le moteur, une fois libéré de ses liens, a entamé sa sortie par le dessous de la caisse. Il fallait d’abord soulever ostensiblement l’avant de la Tafette… Avec un outillage, ma foi, rudimentaire : un vieux cric aidé par des cales et des planches en guise de chandelles ! Mais ce fut un succès et personne n’a été blessé grâce aux précautions prises par notre équipe de choc. Et pour la réception du moteur, une simple planche à roulettes avec le cric dessus qui n’ont servis finalement qu’au ralentissement de la chute inéluctable du bloc…

     Jean-Luc a ensuite voulu donner une réponse précise à Johann qui demandait combien pouvait peser le moteur, en soulevant seul la bête afin d’en estimer le poids… Quand j’vous dis qu’il est cinglé !!! Puis on l’a attrapé à trois pour le déposer sur la table afin de l’avoir à hauteur confortable pour le disséquer. Mais ce sera l’objet du prochain épisode dont la date n’a pas encore été arrêtée…

     A SUIVRE… Et n’oubliez pas de nous laisser un commentaire (en bas de cette page)

Jean-Christophe G

Un des deux reporters… dont on attend toujours les images !

 

Le Président surveille…

 

Bin, les enfants : ça va être coton !

 

Tu crois ?

 

vue de l’intérieur…

 

You talking to me ?

 

AARGHMMMMFFFP !

 

Bon, bin quand ça veut pas…

 

…Ca veut pas !

 

Johann à la rescousse… Par contre, c’est pas la bonne marque !!!

 

Bernard guide les opérations

 

La bête est enfin sortie…

 

 

Prêt pour le démontage !

 

 

CA RESTAURE A L’ARH ! 4 : Laurent F porte bien la jupe…

     La pose du marchepieds, et de ses inox… comme ce sont des pièces neuves ou refaites je dois tout ajuster. Pour les marchepieds j’en suis au troisième jeu que je fais refaire… Ouf maintenant c’est bon.

     Ensuite j’ai assemblé la planche de bord, ça c’est facile c’est de l’origine Citroën et en plus j’ai un peu de stock, ça m’aide beaucoup. J’ai aussi attaqué le rhabillage de la porte, et comme c’est l’été et qu’il fait beau j’en profite je me fait une jupe… Assemblage et essayage, mais cet après-midi alors que j’étais en plein essayage j’ai eu la visite de quelques membres du club, ils ont pu ainsi voir les évolutions en vrai pour les autres il y a un petit résumé et quelques photos.

marchepieds 1

marchepieds 1

 

Marchepieds 2

Marchepieds 2

 

Marchepieds 3

Marchepieds 3

 

Marchepieds 4

Marchepieds 4

 

Marchepieds 5

Marchepieds 5

 

Marchepieds 6

Marchepieds 6

 

bas de porte

bas de porte

 

     Ce sont les vacances pour quelques uns, et pour certains c’est très bientôt… pour les autres c’est le boulot… pour ma part je continue ma voiture, je suis content même si parfois je trouve que ça n’avance pas, tout à coup lorsque les pièces préparées seront prêtes à être remontées il y aura un sacré changement…

      Sinon j’avais commencé la jupe, alors je continue… nettoyage des tôles de refroidissement des disques de frein qui étaient en piteux état, mais franchement je ne me voyais pas remonter de telles pièces sur une jupe toute pimpante… Il m’aura fallu beaucoup de patience et d’huile de coude avec de la paille de fer pour obtenir un résultat acceptable. Certes il y a encore de petites traces à droite et à gauche mais si l’on veux ou plutôt si l’on peux à ce moment la il y a des pièces neuves… Moi je ne fais pas un concours pour avoir la plus belle voiture, je veux une belle auto qui roule et qui soit fiable.

     Mais pour le moment, je n’ai pas encore mis les mains dans la “mécanique” elle tournait et roulait avant alors un réservoir, des durites, des courroies et des soufflets rien de bien grave.

Jupe 1

Jupe 1

 

Jupe 2

Jupe 2

 

Jupe 3

Jupe 3

 

Détail...

Détail…

 

     Ça y est la jupe est finie et posée, mais quelle galère pour la monter… Je vous raconte :

     j’ai pensé pouvoir me servir de mon pare-chocs et surtout de ses butoirs afin de soutenir la jupe sur l’avant et comme cela, je l’aurai positionnée et ensuite fixée plus facilement… Rien du tout, j’ai du démonter le pare-chocs pour pouvoir monter la jupe et ensuite remonter le pare-chocs. La pose, un grand moment de sport, on se sert de ses mains, ses bras, ses pieds et aussi sa tête… car une fois ce “morceau” a peu près en place on ne sait plus ou se cache les écrous soudés au châssis, les tôles de fermetures à faire coïncider les tôles de freins qui nous emm…. et les vis que l’on ne sait pas où visser… Enfin, c’est monté ouf.

         Laurent F

 

Dans la jupe...

Dans la jupe…

 

...

 

...

 

...

 

Aaaah... ça change !

Aaaah… ça change !

 

...

 

...

 

...

 

Remontage...

Remontage…

 

Détail...

Détail…

 

...

 

...

 

...

 

Mise en place...

Mise en place…

 

...

 

...

 

Elle commence à avoir d'la gueule, non ?

Elle commence à avoir d’la gueule, non ?

 

...

 

A SUIVRE…

CA RESTAURE A L’ARH ! 3

Quelques nouvelles.

      Après la dépose de la planche de bord, nettoyage de celle-ci, dépose des aérateurs qui étaient en piteux état, démontage complet de ceux-ci pour un nettoyage et une remise en peinture, afin qu’ils soient de nouveaux présentables…  Je n’avance plus je recule, comment veux tu, comment veux que je termine…
     Les aérateurs il n’y a plus une vis ou une rondelle dessus, ils sont partis en peinture cet après-midi, je suis aussi allé chez le chromeur afin de parfaire le travail et les tiges de commande des aérateurs vont eux aussi connaître une cure de jouvence…
     Le père noel est passé, il y a bien longtemps et il a oublié sa hotte alors je l’ai nettoyée et je l’ai reposée sur l’auto ainsi que la traverse entre les phares, tout cela monté avec de la visserie inox, mieux que l’origine… maintenant c’est au tour de l’avertisseur, démontage complet : compresseur, trompes, supports tout est en pièces et repeint,  j’attaque le remontage, ça va en jeter.
     Quelques photos, je sais que tu aimes cela, désolé je n’en fais pas assez et en plus dans le lot il ya des loupées, ce qui n’arrange rien.
Laurent F
...

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

CA RESTAURE A L’ARH ! 2

     Et oui, il ne lâche rien… Aussi déterminé que Djokovitch en finale de Roland Garros ! Il nous envoie de nouvelles photos de son chantier. Ya encore du pain sur la planche, mais sûrement, la Dame Blanche reprend des couleurs ! Et à cette allure là, on ne tardera certainement pas à la revoir parmi nous, belle et séduisante comme au premier jour !

     Bravo mon Lolo, et surtout, ne baisse pas la garde…

 

Jean-Christophe G

 

...

 

Le moulin...

Le moulin…

 

...

 

...

 

...

 

Le pare-chocs AR

Le pare-chocs AR

 

...

 

Ne serai-ce pas le bricoleur fou, là, dans le reflet ?

Ne serai-ce pas le bricoleur fou, là, dans le reflet ?

 

...Ah, visiblement, un second chantier attend notre virtuose Es-Citroën... ...De beaux articles en perspective ?

…Ah, visiblement, un second chantier attend notre virtuose Es-Citroën… …De beaux articles en perspective ?

 

La portière du pilote.

La portière du pilote.

 

belle finition...

belle finition…

 

...

 

...

 

...