• 06 61 86 72 32
  • autoretrohalluin.secretariat@gmail.com

Archive mensuellemai 2017

DECOUVERTE DU MUS’VERRE, ya pas qu’le verre qui a fondu !

Que d’épreuves pour parvenir à mettre en place cette sortie ! Tout d’abord, après avoir arrêté une première date qui semblait satisfaire l’ensemble du Bureau, il a fallu la changer alors que rendez-vous était déjà pris avec le musée et le restaurateur, pour quatre réserves exprimées, tout à fait légitimes, mais lancées par des membres qui ont choisi cette date définitive du 21 mai, et qui ne sont tout de même pas venus… Il serait de bon ton qu’à l’avenir, lorsqu’on tient compte des désidératas de certains, que ceux-ci participent à l’événement dont on a changé les modalités pour eux… Bref, cela étant dit, ça reste un incident toutefois mineur, n’en parlons plus.

Mais une autre date, en avril, avait été évoquée, et ça n’allait pas non plus. C’est donc finalement le 21 mai qui a été retenu, alors que là, c’est pour moi que ça n’allait plus… …Ma chère et tendre (qui voulait absolument venir au Mus’Verre) n’étant pas libre ce jour-là !

Bref, nous nous sommes donc retrouvés à 16 aventuriers ce matin-là, sur le parking de la mairie d’Halluin. Votre serviteur a offert le café, le thé et les viennoiseries afin que personne ne parte le ventre vide. On a pu constater, une fois tous présents, deux nouveautés notoires : c’était la première sortie club sans DS (désolé pour IDéale DS, ça n’avait rien de personnel !) et la première sortie également avec une moto dans le cortège… Et oui, pour ceux qui ne le savent pas encore, une nouvelle recrue motarde et féminine est venue grossir les rangs de notre belle association. Et elle a chevauché fièrement sa KAWAZAKI EL252 sur les quelques 200km de la journée… …Heureusement, il n’a pas plu !!!

Départ à peu près à l’heure (à 10 minutes près) en convoi direction l’Est, en foulant le sol belge le long de la frontière. Un tracé original d’après nombre de participants, vu qu’on a très rarement (pour ne pas dire jamais) eu l’occasion de s’aventurer dans ces contrées. Je n’ai pas fait exprès mais je vous remercie pour vos appréciations sur ce sujet, cela m’a touché. Désolé tout de même pour notre motarde qui a du affronter quelques passages délicats, j’y serai plus attentif la prochaine fois, promis.

Cette balade de plus de 80km nous a menée jusqu’à Gussignies où nous avions réservé visite et repas à la brasserie “Au Baron”. Nous avons eu droit à un accueil chaleureux malgré nos quelques 20 minutes de retard et la visite de la brasserie a pu tout de même se faire. Un grand merci à nos hôtes. Le repas s’est pris en terrasse, près d’une rivière qui chantait en contrebas. Au menu, lapin à la bière pour les uns et planche charcutière pour les autres : repas excellent, jusqu’au dessert : gâteau au chocolat maison ou Tiramisu au Spéculoos…

Bon, tout ça c’est bien, mais des journées où tout va pour le mieux, c’est chiant ! Même pas un grain de sable pour pimenter la journée… mais c’était sans compter sur Didier et sa Traction présidentielle : une côte abrupte dès le départ vers le musée du verre, un embrayage un peu fatigué et paf : le grain de sable tant attendu ! Le disque d’embrayage s’est consumé tout au long de la montée, dégageant de douces vapeurs de brûlé, et une fois au sommet, le moteur n’entraînait plus les roues du carrosse ! Résultat : immobilisation et rangement de la bête sur le bord de la route, ses 4 passagers ont été dispatchés dans les autres véhicules et cap sur le Mus’Verre. On reviendrait s’occuper de la malade juste après.

Arrivés au Mus’Verre avec toujours ces quelques 20 minutes de retard (étendues à 30, même !), nous avons pu constater que l’accueil du personnel du musée était du même acabit que celui de la brasserie, et notre guide nous attendait patiemment : un grand merci donc à vous aussi ! Un guide charmant, donc, et très efficace, qui nous a fait découvrir en un peu plus d’une heure, l’histoire de l’activité de la verrerie de la région. Ce fut très agréable et instructif ! Visiblement, tout le monde a apprécié. Pour ceux qui ont raté la visite, petite séance de rattrapage ci-dessous avec une visite virtuelle de quelques pièces du musée ; une vidéo arrivera un peu plus tard pour compléter le tableau.

A la sortie du musée, Didier a contacté son assureur pour déclencher les secours de la malade et a décidé de retourner seul, avec Jean-Louis, à son chevet. A leur arrivée sur place, ils ont pu constater que le dépanneur était juste derrière eux. Les autres ont repris la route, direction la métropole lilloise. Après chargement de la Traction et séance photos souvenir avec le dépanneur, la dépanneuse a repris la route, direction le garage de Didier (bonne nouvelle !). Bien entendu, elle a pris le même chemin que nous et, roulant à tombeau ouvert, nous a rapidement rattrapé et dépassé… Quand même : quel énergumène ce Président : voyez de quoi il est capable, juste pour rentrer plus vite à la maison !!!

Mais bon, personnellement, je ne vais pas me plaindre de cette mésaventure : tout d’abord, tout s’est bien terminé (il n’a même pas eu à payer le dépannage !), puis ça a apporté un peu de piment à cette sortie, et cela m’a permis de bénéficier d’une balade très agréable en Cox cabriolet : merci à Patrick et Françoise. Et je ne me suis même pas enrhumé !!!

Finalement, tout le monde est rentré sain et sauf, de beaux souvenirs plein la tête, et je ne suis pas devin, mais ils ont du se dire une fois rentrés que , décidément, elle est belle la vie avec l’ARH…

Jean-Christophe G

 

Petit déj offert avant le départ…

 

 

Une belle brochette…

 

Un arrêt carburant pour la Kawazaki…

 

 

…Les autres en profitent…

 

…Pour prendre l’air !

 

1ère étape : la brasserie.

 

 

Arlette et sa moto…

 

Visite de la brasserie… (photo Jean-Louis)

 

…Tout le monde est bien attentif !

 

Grand choix de jus de houblon… (photo Jean-Louis)

 

Une ancienne cuve en laiton… …Transformée en barbecue !

 

Kir au cidre en apéro… …Il a pas fait l’unanimité !

 

…Mon petit doigt me dit, qu’après on aura de la bière !

 

 

Un soda artisanal ? Vous nous surprenez, cher Jean-Louis !

 

 

…Quoi de mieux qu’une bonne bière au soleil !

 

 

Lapin à la bière… …Et à la poire !

 

Planche charcutière.

 

Tiramisu au spéculoos.

 

Gâteau maison.

 

Bon appétit !

 

 

Un cadre paradisiaque…

 

 

Cadeau des verriers à leur employeur… …Pour son mariage !

 

Un verre intéressant : on choisit la quantité de boisson en fonction de l’état de nos finances…

 

Carafes réalisées avec les “bousillés”, pièces de verre brisées lors de leur confection.

 

 

 

encrier factice…

 

vrai encrier !

 

Des galets pour jouer à la marelle… …Qui l’eut cru ?

 

Maison de verrier…

 

 

Une bulle dans un carré ?

 

Jeu de reflets…

 

Un bouquet de fleurs… …imputrescibles !

 

…Délire d’un jeune artiste.

 

Encore un jeu de lumières !

 

 

 

 

 

 

Ca ne vous rappelle rien ?…    …Mais si : le repas de ce midi ! Du lapin à la poire !!!

 

Subtile mariage de verre et de daim…

 

Magnifique réalisation d’une artiste polonaise…

 

Surtout ne pas oublier les courses !

 

Tiens ! Un message de Didier !

 

 

…Botero n’a qu’à bien s’tenir !

 

 

 

 

 

 

 

Chouette ! Un capiot pour Dunkerque !!!

 

Et vlan : un deuxième !

 

Ca, c’est du spermatozoïde !!!

 

 

…Notre charmante guide… …Hein ?… …Mais non : pas Nathalie !… …Delphine !!!

 

 

 

 

 

Salle des expos temporaires…

 

…Une œuvre intéressante… …En verre soufflé !

 

 

On s’était garé parmi d’autres voitures… …Mais elles sont toutes reparties avant nous !

 

Le bâtiment… …Très Bauhaus !

 

…Mon carrosse pour le retour.

 

On a escorté Arlette…

 

On n’est pas bien, là ?

 

Et la Traction, dans tout ça ? Qu’est-elle devenue ?

 

 

…Bon, manifestement, pas de traumatisme !

 

Et hop : retour à fond les gamelles sur l’autoroute !

 

UN RASSEMBLEMENT AU SANG FROID…

J’en étais à mon cinquième jour d’enquête… Il me fallait prouver que des reptiles avaient envahi Tourcoing. Mes contacts étaient formels, mais jusque-là aucune trace des sang froid ! Il allait falloir me montrer plus malin que ça pour enfin débusquer l’une de ces bestioles ! Je commençais à désespérer, quand Bernard DEW me fila un tuyau qui allait relancer mon enquête : je devais venir, à pieds pour ne pas les effrayer, sur le parking d’Action, à 9h30 très précise et observer sans rien dire. Je m’exécutais donc, en respectant scrupuleusement ses recommandations, c’est alors que surgit sur ma droite et passant sans me regarder un magnifique serpent à sonnette de trois ans ! C’était donc vrai ! Des reptiles avaient bien investi la ville !

Je m’apprêtais à appréhender la bête quand…

– HO LA LA, STOP !!! Hé ! Indiana Jones : redescends sur terre ! On te demande juste de faire un article sur le Rassemblement Laurie de mai !

– Mais si, j’ai vu un serpent à…

– HOP, HOP, HOP, je t’arrête tout de suite ! Ce que tu as vu, c’est une SAAB ! Une voiture, quoi ! En plus, tu dis n’importe quoi : quand tu l’as vu, t’as cru que c’était une LOTUS, c’est toi-même qui l’a dit !

– Ha bon ? Pourtant je croyais… …Mais t’as peut-être raison, et puis les serpents à sonnette ça ne vit pas au SAABRA (oui, je sais, elle est glauque celle-là mais j’ai pas pu résister ! …Pour ceux qui l’on pas comprise, j’vous l’expliquerai plus tard !).

Bon, revenons à nos moutons ! J’ai donc eu la surprise ce matin, en me rendant comme chaque fois au Rassemblement LAURIE, de découvrir que la marque SAAB avait fabriqué des serpents… Heu, non ! Pardon : des petites sportives séduisantes aux lignes très éloignées des SAAB plus courantes que nous avons l’habitude de croiser dans notre univers de passionnés. En effet, Jean-Louis DEP, le spécialiste SAAB du club, vu qu’il est le seul à en posséder, est venu au volant d’une Sonett 3 de 1971, aussi connue sous le nom de SAAB 97. Nous étions nombreux en admiration devant ce bolide. Mais Jean-Luc C a été le seul à constater que les jantes n’étaient pas d’origine : quelle faute de goût ! …Par bonheur, Jean-Louis DEP possède les bonnes jantes, qui lui avaient été fournies démontées avec la voiture. Côté nouveautés, une fois de plus, on n’aura pas été déçu : décidément, ce rassemblement LAURIE est une mine de curiosités ! Pourvu que ça dure… Et ce mois-ci, outre la Sonett 3, nous avons accueillis deux magnifiques Dauphines aux couleurs pastel, une Karmann gris métal rutilante et la 2cv Charleston de Jérémy et Catherine N : un bon cru, en somme, que ce joli mois de mai, avec 22 voitures sur la matinée et une moto !

L’accueil de Bernard était, comme d’habitude, parfait, le soleil était enfin au rendez-vous et on a beaucoup rigolé sur le dos des camions de livraison d’ACTION, entre autres. Une excellente matinée en somme ! Preuve en est qu’en général, tout le monde est parti avant 12h30 et là, on était encore quelques-uns sur place à 13h ! Une fois de plus, merci à toi, Bernard… Si la vie est si belle à l’ARH, c’est aussi un peu grâce à toi.

Jean-Christophe G

 

Le serpent à Sonett 3…

 

 

…Un serpent qui a du chien !…  …Ou de la grenouille !!!

 

 

 

…2 Cox cabriolet ? Quel luxe !

 

On n’a pas oublié les motards !

 

 

Un trou d’mémoire ? On n’sait plus où se range la roue d’secours ?

 

 

Peu à peu, le parking se remplit…

 

 

Une nouvelle au club… Et motarde avec ça !

 

La belle Karmann…

 

 

Vue d’ensemble,… Ou presque !

 

 

 

Le gang des barquettes anglaises…

 

 

 

 

 

 

 

 

détails reptiliens…

 

 

 

 

Craquera-t-elle pour une anglaise ?

 

Mais !?! Serait-ce le photographe ?

 

 

Et c’est déjà la fin…

VIDE GRENIER DE BOUSBECQUE 2017 : Non, nos voitures ne sont pas à vendre !

Moi, j’adore les vide-greniers. Pour l’ambiance avant tout : les gens y sont généralement paisibles et heureux d’être là, à part peut-être quelque vendeur qui n’aura pas réalisé son chiffre d’affaire espéré, et l’on peut dénicher des perles si on est un peu fouineur. Et puis, on peut enfin arpenter les rues de nos villages vidées de leurs voitures… Bon, ouais, je reconnais : c’est un peu paradoxal vu que vous imaginez bien que c’est justement de voitures dont je vais, une fois de plus, parler !

Les membres de l’Association bousbecquoise “Le Hameau des Bois”, organisateurs de la journée, ont invité, pour la 5ème fois je crois, des collectionneurs de véhicules anciens à exposer leurs bijoux (pas de famille, hein ! Quoique…) au cœur des bradeux. D’habitude coincé par le vide-grenier devant sa porte ce jour-là, notre Président n’avait encore jamais eu la possibilité de se rendre là-bas, à Bousbecque.

Le 8 mai dernier, donc, nous étions à un vide-grenier, comme chaque année à cette date, mais cette fois, pas devant chez notre Président, qui me laisse habituellement occuper le bout de trottoir devant chez lui pour étaler mon stand. Cette année : pas de marché aux puces rue de Roncq pour des raisons, pensons-nous, de sécurité… Bin ouais : vous savez bien, les attentats, tout ça… Mais, Bousbecque, un peu plus au nord, n’est visiblement pas concernée par ces menaces, vu qu’y a été maintenu le vide-grenier local ; ou peut-être sont-ils simplement plus courageux, je sais pas. Toujours est-il qu’une fois sur place, nous avons pu constater que les lieux étaient plus faciles à protéger que la rue de Roncq à Tourcoing !

Cette première participation, pour Didier et moi, fut bien arrosée… …Dans tous les sens du terme ! D’abord, les organisateurs nous ont réservé un accueil parfait, avec bar à volonté et humour très apprécié : merci à eux ; et puis la météo a payé sa tournée en nous offrant généreusement un crachin humide et persistant qui avait, à certains moments, l’allure d’une véritable averse !

Au total, une bonne vingtaine de voitures au compteur de cette journée : un beau succès qui a visiblement ravi aussi les badauds qui n’étaient pas avares de bons mots sur nos autos… …Et qui étaient venus nombreux malgré le temps !

Nous sommes finalement repartis assez vite, vers 12h30 (nous étions arrivés un peu avant 10h), le temps ayant fini de nous décourager. Mais nous avons tout de même passé un bon moment. Merci encore aux organisateurs et même quand la pluie s’invite à la fête, la vie est quand même belle… Avec l’ARH !

Jean-Christophe G

 

…Bel écrin pour nos princesses.

 

…On en a profité pour laver les carrosseries !

 

C’est-y pas beau, ça ?

 

…Un éventail assez large était présent.

 

 

Malgré les apparences, c’était pas Didier le barman !

 

Attention : le placier entre en scène…

 

…On connaît mais on contrôle quand-même : sécurité oblige !!!

 

 

…Grrr, j’suis obligé de servir du café…  …ya l’photographe qui est là !

 

…Les parapluies n’étaient jamais bien loin.

 

…3 essuie-glaces ? Ya vraiment des prévoyants par chez nous ! Demandez plutôt à Pascal M la raison réelle de ce dispositif.

 

Image d’époque…

 

…Idem !

 

 

Souvent les animaux ont été utilisés comme emblèmes dans l’industrie automobile… …Serait-ce pour donner aux voitures une image plus… “écolo” ?

 

Elle est pas blindée, la Traction présidentielle, mais au moins elle est étanche !

Manque de pot, nos amis du Rétro Club Hémois ont eu la mauvaise surprise, cette année, de devoir déplacer leur traditionnelle Balade Expo sur un complexe sportif situé en retrait du centre ville. Ils ont donc rangé les ballons, maillots de foot, et autres sifflets d’arbitres, pour laisser place à une armada de mécaniques pétaradantes et capricieuses mais dont on ne se passerait pour rien au monde ! Mais si l’on ne pouvait plus organiser de matches, ce dimanche, de sport nous n’aurons pas manqués au regard de la physionomie des lieux qui ont imposé aux organisateurs trois zones bien distinctes qui nous ont amené à pas mal d’aller-retour pédestres qui ont largement sollicité nos mécaniques biologiques. De plus, l’Etat a décrété que cette journée serait désormais la Journée Nationale de l’Automobile Ancienne. Autant dire que la réussite de cette Balade-Expo n’était pas gagnée !

Ouf, première réussite : la météo. Certains ont même pris des couleurs ! Alors oui, je vous entend dire, cachés derrière vos écrans : “ça, c’est pas grâce à eux ; on ne peut maîtriser la météo” ; et alors ? Ils ont bien choisi la date et, intelligemment, ils n’ont pas choisi le 10 janvier !!! Mauvaises langues ! …Et qui vous dit qu’ils ne sont pas copains avec un chamane local, capable de négocier directement avec Gillot-Pétré ?

Et puis, même si on avait pu espérer un peu plus de voitures exposées vue l’espace encore libre sur le site, il y avait tout de même plus de 300 véhicules dont de beaux spécimens et quelques modèles d’exception. Par contre, même si je ne suis pas spécialement fan de véhicules militaires, j’avoue avoir été un peu déçu par le peu d’engins kakis… Après tout, le Rétro Club Hémois est aussi connu pour sa branche militaire ! Sinon, l’idée de séparer les anciennes européennes des anciennes américaines m’a séduit. Non pas que je ne sois pas attiré par nos amies yankee, mais j’ai trouvé ça intéressant : ce sont tout de même deux mondes à part…

Le public, lui, n’a boudé ni la manifestation, ni son plaisir. Le RCH aura compté en fin de journée quelques 680 entrées payantes et a eu la gentillesse de ne pas faire payer les passagers des voitures exposées. Beau geste ! Et c’était autant de public en plus. Bref, la pelouse sportive de Hem a passé une journée compliquée, à supporter tout ce remue-ménage, tout comme le restaurateur du jour qui a su tant bien que mal rassasier à peu près tout le monde !

Côté ARH, c’était aussi la fête : on a célébré les tuitans du Président qui a soufflé sa bougie…  …NGK ! Et un grand merci notamment à Isabelle qui a préparé une 2cv pâtissière exquise. Merci également à ceux et celles qui ont partagé leur repas façon auberge espagnole, n’hésitant pas à inviter les goujats qui n’avaient rien amené…  …Heu, je m’excuse : promis, je le referai plus ! Bref, une longue table de camping bien garnie, en plein soleil… …Seuls les chips, le saucisson et les gobelets plastiques ont souffert d’un vent bien présent toute la journée.

Moralité : on a passé une excellente journée et la Balade-Expo 2017 de Hem fut un réel succès. On ne s’attendait pas à moins connaissant l’expérience de nos amis du Rétro Club Hémois. Je regretterai simplement qu’on m’ai abordé pour me demander de faire un “bon” article cette fois-ci. Je ne citerai pas de noms par courtoisie mais je n’ai pas l’habitude de dire n’importe quoi dans ces lignes… Je me contente de refléter la vérité, autant que faire se peut…

Jean-Christophe G

 

 

 

le coin des européennes (et quelques asiatiques…)

 

Le coin des américaines

 

…Une BX 16 S

 

 

 

 

…Départ pour la balade.

 

…Quand je vous disais qu’il y avait eu quelques voitures d’exception…

 

 

…Une Lotus Elan de 1973 !

 

 

 

Les “2 roues” étaient aussi à l’honneur !

 

 

 

 

 

 

…Et quand je dis “2 roues”…

 

…Même les vélos étaient bien représentés !

 

Une riche idée que de faire venir ce collectionneur : j’ai pris ses coordonnées. On pourrait penser à lui pour notre prochaine Balade-Expo…

 

 

 

…Karmann Ghia cabriolet, sympas non ?

 

 

Un des rares véhicules militaires présents…

 

L’écurie yankee…

 

 

…Suite et fin de l’arsenal militaire !

 

 

… L’arroseur arrosé. Pris en flag et en plus je mélange !

 

 

 

 

…L’heure de l’apéro !

 

 

 

…Notre Président a tenté de faire passer Jean-Louis pour un alcoolique : comment ose-t-il ?

 

…En fait, il nous a offert le champagne pour fêter son anniversaire !

 

…Et Isabelle a offert le gâteau !

 

 

 

 

…L’auberge espagnole.

 

Mais pourquoi notre Picsou a t’il donc les boules ?

 

 

 

…Une excellente tarte préparée par nos amis d’Idéale DS ndf.

 

 

…La fine équipe au complet…

 

Tiens ! Une Jeep militaire de plus !

 

Une 2cv mélange de Charleston et de style “hebmuller”, étonnant, non ?

 

 

 

…Encore une vieille Porsche ? On est gâté cette année !

 

 

…L’homme au Combi.

 

…L’homme à la licorne.

 

Animation Country…

 

La Dream Team du RCH…

 

 

Quelle belle Saab !

 

Quand je pense que j’ai vu un goujat l’autre jour sur You tube faire une sortie de route violente avec une de ses sœurs, lors d’un rallye !

 

 

Une magnifique 205 CTI pour notre ami Johann. En auras-tu une comme celle-là pour ton AG ?

 

Certains propriétaires sont tellement amoureux de leurs anciennes qu’ils ne peuvent s’empêcher de se prosterner devant elles…

 

 

Encore une magnifique carrosserie !

 

Un orgue roulant ou une voiture musicale ?

 

Des jumelles !

 

 

 

 

 

2cv distribution a manifestement découvert  un excellent client potentiel…

A bientôt.