• 06 61 86 72 32
  • autoretrohalluin.secretariat@gmail.com

Archive mensuellemars 2016

REJOIGNEZ-NOUS LE 24 AVRIL PROCHAIN !

     Depuis 2000, tous les deux ans, nous nous retrouvons au Jardin de la Paix d’Halluin pour une BALADE-EXPO devenue au fil du temps un événement majeur de la région. Ces dernières années, nous comptions plus de 300 voitures sur le site et 1500 à 2000 visiteurs sur la journée.

     Autour de l’expo, vous pourrez vous approvisionner en pièces détachées, revues anciennes ou techniques, et autres miniatures dans l’espace Bourse, vous pourrez arpenter la vallée de la Lys lors du road book de 40 km environ durant lequel vous serez soumis à un questionnaire (facultatif) qui pourra vous faire gagner un cadeau, vous pourrez piloter de véritables petits bolides radiocommandés, vous pourrez ensuite vous détendre en écoutant les jeunes musiciens de la MJC d’Halluin et un groupe de musique irlandaise, enfin vous pourrez vous sustenter sur place grâce à la baraque à frites de la Rouge-Porte et notre buvette. Une tombola sera également organisée et où il n’y aura aucun perdant.

     N’hésitez donc pas à venir nous retrouver dimanche 24 avril 2016. Que vous soyez simple visiteur ou que vous veniez exposer votre ancienne, nous vous accueillerons avec grand plaisir. Pour exposer votre ancienne, il vous suffit de vous inscrire en remplissant le formulaire disponible dans la rubrique “formulaires” en en-tête et l’envoyer à AUTO RETRO HALLUIN 16, rue Desaix 59200 TOURCOING ou par autoretrohalluin.secretariat@yahoo.fr, ou encore en laissant un commentaire à cet article, en précisant bien vos nom, prénom, adresse, téléphone, mail, marque et modèle de votre véhicule, immatriculation et année. L’inscription est gratuite et le parc vous sera ouvert dès 9h30. Si vous venez en simples visiteurs, l’entrée est gratuite et le parc sera ouvert au public à partir de 10h00.

     Alors, à très bientôt, j’espère.

Jean-Christophe G, secrétaire.

Affiche 2016 ok

RASSEMBLEMENT LAURIE 2ème édition

     Ce samedi 19 mars, Bernard DEW nous a une fois de plus accueilli sur le parking “Action” à Tourcoing, offrant café et gâteaux à tous. Et cette fois encore nous étions une bonne douzaine a avoir accepté l’invitation. Notre nouvel ami Jean-Louis DEP nous a présenté sa “nouvelle” SAAB 65, acquise en juin dernier. On a pu faire le tour de la bête pour l’examiner en profondeur. Son moteur en a surpris plus d’un : plus petit que ce que laissait présager la taille de son capot, carburateur SOLEX (et non de Solex !), trois cylindres donnant au moulin l’aspect d’un V6 qu’on aurait coupé dans le sens de la longueur, bref assez d’éléments pour libérer quelques gentilles blagues à son sujet…

     Du coup, il n’y en avait que pour elle et on n’a presque pas posé les yeux sur les autres belles qui n’ont fait le plaisir que de quelques passants venus prendre des photos ou passant simplement en voiture à petite allure.

     Bref, la météo nous a, une fois de plus, épargnée, le café était bon, les gâteaux excellents, et l’ambiance très bon enfant. Une matinée donc réussie ; nous en remercions Bernard DEW.

     Je vous rappelle que le mois prochain, il n’y aura pas de Rassemblement Laurie, mais vous pourrez venir nous y retrouver dès le mois suivant, en mai, toujours le 3ème samedi du mois.

     Alors, elle est pas belle, la vie ? Avec l’ARH, bien sûr !

Jean-Christophe G

Le profil droit de la SAAB 65...

Le profil droit de la SAAB 65…

 

...Et son profil gauche : décidément, elle est moins coquette que Pascal SEVRAN !!!

…Et son profil gauche : décidément, elle est moins coquette que Pascal SEVRAN !!!

 

...

 

...La dream team.

…La dream team.

 

...

 

...

 

...

 

Le V6 coupé de la SAAB...

Le V6 coupé de la SAAB…

 

Il a tout de même capté l'attention de tous !

Il a tout de même capté l’attention de tous !

 

...

 

...

 

...

 

...

Fin des hostilités : chacun retrouve sa belle…

1ER MEETING OLDTIMER EURO SHOP

Bonjour à toutes et tous,

Une info donnée par notre ami Niko : avis aux amateurs… Visiblement il y aura de l’Opel !

oldtimer 22 mai

Jean-Christophe G

1ER VINTAGE MOTO SHOW, balade improvisée dans le monde des 2 roues…

     Est-ce qu’il y a des motards dans la salle ? …Hein ? …Oui : deux !!! …Bon, bin, ça f’ra l’affaire ! Non, c’est parce que je veux vous parler d’un truc, là, qui s’est passé ce week-end à Wasquehal…

     D’abord, tout à commencé vendredi quand je suis parti avec ma fille, emmener sa machine à coudre malade dans une mercerie… Que dis-je : dans LA mercerie de Tourcoing ! Une charmante boutique cachée dans la rue du Haze au centre de Tourcoing et entourée d’anciens commerces désaffectés. Elle ne mérite pourtant pas ça ! Le lieu est très joli, rempli de bric et de broc, des objets anciens de toutes sortes, des pelotes de laine bariolées et tout un tas de tissus et autres rubans. On y voit même tout un mur de boutons, exposés tels des bonbons acidulés prêts à être mangés par les gamins du quartier.

     Et c’est en discutant avec le couple, tout aussi charmant, qui tient ce précieux commerce, dont le mari s’est lancé dans la restauration de cuirs et objets en cuir anciens ou nouveaux et qui, chose non négligeable, a adopté entre autre une moto ARMOR du début du 20ème siècle en parfait état, que j’ai appris que le club “les amis de la moto” organisait leur 1er Vintage moto show à Wasquehal ce dimanche 14 mars.

     Je me suis donc rendu sur place pour découvrir cette nouvelle manifestation locale et était présent dès 9h30, une demi-heure avant l’ouverture au public. Je pensais attendre tranquillement devant la porte mais une femme très sympathique à la caisse posée juste à l’entrée, m’a laissé pénétrer de suite dans l’expo. Un accueil, je dois dire, très chaleureux ! Cela m’a permis de faire le tour de la grande salle et profiter des motos avant que le lieu soit envahi par les visiteurs… J’ai donc découvert nombre de motos (une soixantaine à vue de nez) anciennes ou plus récentes, mais en très bon état en tout cas. NORTON et TRIUMPH étaient bien représentés mais l’on pouvait voir aussi plusieurs autres marques, voire même quelques raretés, comme par exemple une SAROLÉA, petit bijou belge… (non ce n’est pas une concrétion ni une réalisation de mes filles Sarah et Léa !)

     Cela avait beau être une première édition, la salle s’est très vite remplie et même si les mauvaises langues vous diraient qu’elle n’était pas bien grande, je peux vous assurer que cela faisait quand même beaucoup de monde !

      Le fond du bâtiment était réservé à la bourse qui, bien que pas très grande, a eu beaucoup de succès. Une jeune artiste créait même des dessins à l’aérographe sur des casques de moto, en direct.

     Une ambiance très bon enfant, avec des exposants disponibles et agréables qui répondaient volontiers à mes questions, un peu bêtes parfois j’avoue, sans laisser paraître le moindre agacement… Des passionnés, quoi ! Et quel plaisir de déambuler dans une expo sans y connaître personne, sans avoir à s’arrêter toutes les 5 minutes pour dire bonjour ou parler de la pluie et du beau temps ! Cela ne m’était plus arrivé depuis un bon moment déjà !

     Enfin, quand je dis “personne”, j’exagère un peu, car j’ai retrouvé sur place notre charmant petit couple qui venait, entre autres, soutenir leurs copains dans leur première manifestation. Nous avons discuté un bon moment et ils m’ont présenté à quelques membres des Amis de la Moto… Matinée, je dois dire, très agréable !

      Oui, “matinée”, car hélas je ne devais pas trop traîner vu que nous avions prévu, ma chère, nos filles et moi, une balade à Bray-Dunes avec des amis de Mouvaux. Je suis donc ressorti de cette expo à 11h15, en prenant le temps de faire le tour du parking “sauvage” à l’extérieur, qui regorgeait de motos parfois aussi intéressantes que celles exposées à l’intérieur. J’ai même pu y photographier une voiture ancienne… si,si ! Garée juste devant le bâtiment et qui allait, je savais d’avance, faire plaisir à notre Président du Vice, Jean-Philippe : une CHEVROLET El Camino, modèle 1980 (environ). Et plus loin, en me dirigeant vers le métro, j’ai même

croisé une FORD Escort cabriolet, garée entre deux voitures modernes…

     Je vous invite donc maintenant à refaire mon parcours, à travers les photos ci-après, sans vous déplacer de vos nids douillets… Elle est pas belle la vie ? Avec l’ARH, bien sûr !

Jean-Christophe G

 

ARIEL

ARIEL Red Hunter 500 (1937) – Grande Bretagne

 

...

 

PEUGEOT Perleuse 175 (1949)

PEUGEOT Perleuse 175 (1949) – France

 

deux NORTON Seeley 750 (1972)

deux NORTON Seeley 750 (1972) – Grande Bretagne

 

YAMAHA XT500 (1979)

YAMAHA XT500 (1979) – Japon

 

HONDA CB350 (1972)

HONDA CB350 (1972) – Japon

 

DUCATI Desmo 450 (1972)

DUCATI Desmo 450 (1972) – Italie

 

HUSQVARNA 250 Cross Mono 2 temps (1970)

HUSQVARNA 250 Cross Mono 2 temps (1970) –  Suède

 

FAVOR 250 (1928)

FAVOR 250 (1928) – France

 

PEUGEOT MD2 380 (1913)

PEUGEOT MD2 380 (1913) – France

 

THOMANN 250 (1928)

THOMANN 250 (1928) – France

 

MONET GOYON Shooting Star M2VD 200 (1952)

MONET GOYON Shooting Star M2VD 200 (1952) – France

 

SAROLEA 650 (1948)

SAROLEA 650 (1948) – Belgique

 

MOTOCONFORT R44 350 (1938)

MOTOCONFORT R44 350 (1938) – France

 

TRIUMPH Bonneville TR6 650 (1968)

TRIUMPH Bonneville TR6 650 (1968) – Grande Bretagne

 

RATIER 600 (1960)

RATIER 600 (1960) – Ratier

 

deux GUZZI V75 750 (1981)

deux GUZZI V75 750 (1981) – Italie

 

GUZZI V75 750 (1981)

GUZZI V75 750 (1981) – Italie

 

BMW R90s Paris-Dakar 1000 (1976)

BMW R90s Paris-Dakar 1000 (1976) – Allemagne

 

NORTON Commando 750 (1970)

NORTON Commando 750 (1970) – Grande Bretagne

 

NORTON E52 500 (1960)

NORTON E52 500 (1960) – Grande Bretagne

 

NORTON Commando Scrambler 750 (1969)

NORTON Commando Scrambler 750 (1969) – Grande Bretagne

 

TRIUMPH Bonneville T120r 650 (1970)

TRIUMPH Bonneville T120r 650 (1970) – Grande Bretagne

 

BSA Road Rocket 650 (1960)

BSA Road Rocket 650 (1960) – Grande Bretagne

 

BMW Brs 1000 (1979)

BMW Brs 1000 (1979) – Allemagne

 

BMW Brs 1000 (1979)

BMW Brs 1000 (1979)- Allemagne

 

BSA Gold Star 500 (1956)

BSA Gold Star 500 (1956) – Grande Bretagne

 

CZ 250 moteur Jawa (1974)

CZ 250 moteur Jawa (1974) – Tchécoslovaquie

 

BSA Empire Star Racing 500 (1939)

BSA Empire Star Racing 500 (1939) – Grande Bretagne

 

...

 

;;;

 

...

 

Je veux le même !

Je veux le même !

 

HARLEY DAVIDSON Sportster 846 (1959)

HARLEY DAVIDSON Sportster 846 (1959) – USA

 

ROYAL ENFIELD Interceptor 700 (1962)

ROYAL ENFIELD Interceptor 700 (1962) – Grande Bretagne

 

Panneau collector... Manifestement, il n'y a pas que des connaisseurs parmi les organisateurs...

Panneau collector… Manifestement, il n’y a pas que des connaisseurs parmi les organisateurs…

 

BIMOTA sb2 750 (1977)

BIMOTA sb2 750 (1977) – Italie

 

SEELEY G50 500 (1970)

SEELEY G50 500 (1970) – Grande Bretagne

 

BMW R90s 1000 (1976)

BMW R90s 1000 (1976) – Allemagne

 

DUCATI Mk3 350 (1971) Ita

DUCATI Mk3 350 (1971) – Italie

 

NORTON Domiracer 500 (1960)

NORTON Domiracer 500 (1960) – Grande Bretagne

 

FN 350 france

FN 350 – france

 

...

BMW Side Car – Allemagne

 

...

 

KAWASAKI Police 1000 - Japon

KAWASAKI Police 1000 – Japon

 

CHEVROLET El Camino et TERROT 175

CHEVROLET El Camino et TERROT 175 – France

 

TERROT 175

TERROT 175 – France

 

TERROT 175

TERROT 175 – France

 

CHEVROLET El Camino

CHEVROLET El Camino – USA

 

...

 

TRIUMPH

TRIUMPH – Grande Bretagne

 

BMW R50/5

BMW R50/5 – Allemagne

 

DUCATI 900

DUCATI 900 – Italie

 

...

 

...

 

YAMAHA

YAMAHA – Japon

 

HARLEY DAVIDSON Tricycle

HARLEY DAVIDSON Tricycle – USA

 

YAMAHA V-Max

YAMAHA V-Max – Japon

 

YAMAHA

YAMAHA – Japon

 

TRIUMPH Bonneville

TRIUMPH Bonneville – Grande Bretagne

 

FORD Escort Cabriolet

FORD Escort Cabriolet

CAP SUR GRAVELINES, la balade des corsaires du club…

     Les plus anciens se souviendront qu’il y a maintenant quelques années, un frêle esquif vit le jour au sein de l’atelier du club… Et ne faillit jamais voir le soleil, ayant eu quelques soucis pour en sortir une fois achevé ! Bref, on ne sait quel nom il eût et, après tout, peu importe vu qu’il ne vît jamais la mer ! Non, ce fut un navire doté de roues… Non pas à aubes mais à pneus Michelin, quelle drôle d’idée !!! Mais nos matelots du dimanche en étaient fiers, ça c’est sûr ! Ils l’ont même fait naviguer dans les rues d’Halluin… Quoi ? Impossible vous dîtes ? On voit bien que vous ne les connaissez pas : ils ont même fait pire en barrant un sous marin jaune sur les mêmes pavés !

     Tout ça serait resté un souvenir idyllique s’ils n’avaient pas eu connaissance, un matin, d’un groupe d’irréductibles qui voulaient battre leur record en construisant le vaisseau du fameux Corsaire Jean BART à l’échelle 1 et navigable sur mer réelle de surcroît. Ils fallait donc qu’ils en aient le coeur net !

     C’est ainsi que dimanche 6 mars 2016, nous avons mis le cap sur le nord, par les chemins de traverse, direction Gravelines. On a rejoint les bords de la mer du ch’nord… Et bin oui, je dois l’avouer, il existe bien un groupe d’irréductibles qui s’affairent depuis quelques années déjà à réaliser un authentique vaisseau de la période Louis XIV, dans les règles de l’art : un sacré chantier en perspective !!!

     Le départ s’est fait du port d’Halluin… (Oooh, ça va : ayez un peu d’imagination, que diable !) à 9h15 tapante et en oubliant un moussaillon ; bin oui, sinon ce serait pas drôle et j’aurai plus rien à raconter, moi ! Il s’agissait de notre ami Bernard DA et sa femme qui nous ont rattrapé à Deulémont où on avait fait une halte spécialement pour eux. La route, ensuite, s’est passée sans encombres, navigant entre France et Belgique pour éviter les voies maritimes rapides ; on n’est jamais pressé à l’ARH.
Une fois sur place, le chef des irréductibles, bien que n’ayant pas de bouclier pour se déplacer, nous a accueilli très chaleureusement et nous a fait visiter le site sans oublier de nous dévoiler tous les détails de cette entreprise, de façon tout à fait claire et instructive… Nous y avons appris notamment comment étaient “coulés” les canons et dans quel matériau, et l’origine de l’expression “branle bas de combat” entre autres. Quoi ? Que je vous explique là tout ceci ? Ah ça non : allez vous aussi sur place si cela vous intéresse !

     On a d’abord découvert la salle des maquettes qui regroupait des répliques de l’ossature du navire, le modèle réduit d’une fonderie de canons et la reproduction exacte d’un de ces fameux canons. On y a aussi découvert la figure de proue, sculptée dans le bois et représentant un dauphin bleu…

    Puis on s’est rendu de l’autre côté du chantier, à la scierie où nous avons découvert très fraîchement quoiqu’au soleil, les méthodes de coupe utilisées sur ce projet… Sans rentrer dans les détails, on n’y fait pas des allumettes, si vous voyez c’que j’veux dire !

     Puis on s’est intéressé enfin au navire lui-même. De quelques “gros” bouts de bois assemblés sans grand intérêt visuel, notre guide a su nous faire voyager dans ce navire, nous déplaçant entre les veaux, vaches cochons et caressant les pièces d’artillerie, allant même jusqu’à s’accrocher aux cordages en scrutant l’horizon pour défier le mal de mer ! On apercevait même la ligne de flottaison… Heureusement, la mer était calme…
Nous avons ensuite dîné dans la taverne de Jean BART (Mais il n’était hélas pas là !) : soupe de potiron et pâté en entrée, poulet à la bière et frites ou potchevleche et frites en plat, et assiette gourmande ou crêpes en dessert, le tout arrosé de jus de houblon ou de raisin fermenté… un régal !
Didier a reçu ensuite des mains du chef du chantier, pour le compte de notre club, une enclume de bois dans laquelle était planté à la verticale un clou forgé par le forgeron du chantier. Notre Picsou National a immortalisé notre passage en clouant au flanc de l’escalier du bâtiment notre plaque Rallye ARH, avec l’accord des irréductibles. Nous n’avons pas chanté de ballades de marins en se tenant les coudes mais l’ambiance était joyeuse.

    En sortant de la Taverne, nous avons repris nos vieilles guimbardes pour les aligner fièrement devant les côtes apparentes du Jean BART et prendre une photo de groupe. Puis nous avons remercié nos hôtes pour cet accueil chaleureux et réussi, puis sommes partis direction la plage, enfin pour certains seulement, les autres préférant prendre de suite la route du retour de suite.

     Arrivés en bord de mer, la jetée se dressait inexorablement devant nous : pas d’autre choix, donc, que de l’arpenter… Jusqu’au bout ! On a pu ainsi contempler l’estuaire, sur notre gauche, à marée basse pour nous dévoiler ses flancs pavés et drapés d’un manteau d’algues vertes. J’ai personnellement improvisé une courte séance de beach-walk (une pitteuse mais rigolote variante du moonwalk légendaire de Michaël JACKSON)… sur le sable humide de la plage longeant la jetée, et nous avons fait une photo de groupe tout au bout, fiers d’avoir réussi à atteindre cette extrémité. Notre ami Bernard DEB, qui avait pris un peu de retard pour faire quelques photos du paysage, nous a gratifié d’une foulée d’anthologie toute en grâce et finesse.

     Nous avons fini cette journée devant un chocolat chaud, une bière ou un café offerts par le club dans un bistro sur place et sommes rentrés au soleil couchant par des chemins plus rapides, à travers quelques nuages enneigeurs, les yeux pétillants et la tête pleine de rêves…

Jean-Christophe G

 

Embarcadère habituel, face à la mairie d'Halluin

Embarcadère habituel, face à la mairie d’Halluin

On se retrouve, on s'fait la bise... On est sur les starting blocks !

On se retrouve, on s’fait la bise… On est sur les starting blocks !

 

(photo Jean-Louis H)

(photo Jean-Louis H)

 

Enfin, je peux toucher la clownette !

Enfin, je peux toucher du doigt la clownette !

 

...

 

La relève est venue en force, ce coup-ci...

La relève est venue en force, ce coup-ci…

 

Un tandem inattendu.

Un tandem inattendu.

 

Nous naviguâmes par des chemins buccoliques...

Nous naviguâmes par des chemins bucoliques…

 

...

 

...

 

...

 

Balade en convoi réussie !

Balade en convoi réussie !

 

...

 

Le retardataire s'est bien rattrapé...

Le retardataire s’est bien rattrapé…

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

 

(photo Isabelle DEB)

(photo Isabelle DEB)

 

Voilà l'objet de notre excursion : enfin, sa maquette !

Voilà l’objet de notre excursion : enfin, sa maquette !

 

La forge du chantier...

La forge du chantier…

 

Notre guide : passionné, érudit, social... En un mot : parfait !

Notre guide : passionné, érudit, social… En un mot : parfait !

 

(photo Jean-Louis H)

(photo Jean-Louis H)

 

(photo Jean-Luc D)

(photo Jean-Luc D)

 

(photo Jean-Luc D)

(photo Jean-Luc D)

 

Pièce d'artillerie au canon long de 3m80... Il y en aura 80 sur le Jean BART.

Pièce d’artillerie au canon long de 3m80… Il y en aura 80 sur le Jean BART.

 

Première maquette de la coque... Pour une vue d'ensemble et déceler les incohérences.

Première maquette de la coque… Pour une vue d’ensemble et déceler les incohérences.

 

Deuxième maquette de la coque, plus fidèle au résultat final.

Deuxième maquette de la coque, plus fidèle au résultat final.

 

La figure de proue...

La figure de proue…

 

(photo Jean-Luc D)

(photo Jean-Luc D)

 

(photo Jean-Luc D)

(photo Jean-Luc D)

 

(photo Jean-Luc D)

(photo Jean-Luc D)

 

La quille...

La quille…

 

...

 

Didier pensif.

Didier pensif.

 

Le plus gros code barres de la région !

Le plus gros code barres de la région !

 

A l'abri dans les fumoirs

A l’abri dans les fumoirs.

 

...

 

...Une classe attentive !

…Une classe attentive !

 

La scierie...

La scierie…

 

(photo Jean-Luc D)

(photo Jean-Luc D)

 

(photo Jean-Luc D)

(photo Jean-Luc D)

 

(photo Jean-Luc D)

(photo Jean-Luc D)

 

Les gabarits

Les gabarits

 

...

 

Réunion chez les inuits !

Réunion chez les inuits !

 

Bienvenus à bord !

Bienvenus à bord !

 

(photo Jean-Luc D)

(photo Jean-Luc D)

 

(photo Jean-Luc D)

(photo Jean-Luc D)

 

...Le rétro n'est pas réglementaire : vite, une photo pour les preuves !

…Le rétro n’est pas réglementaire : vite, une photo pour les preuves !

..."Et là, vous êtes à l'étage des veaux, vaches, cochons..."

…”Et là, vous êtes à l’étage des veaux, vaches, cochons…”

 

...

 

...Alors, qu'en penses-tu chéri : on achète ?

…Un couple incertain !

 

Hop, trop tard ; j'ai caché mon verre !

Hop, trop tard ; j’ai caché mon verre !

 

Alors chéri, qu'en penses-tu : on achète ?

Alors chéri, qu’en penses-tu : on achète ?

 

...

 

(photo Jean-Luc D)

(photo Jean-Luc D)

 

(photo Jean-Louis H)

(photo Jean-Louis H)

 

A table !

A table !

 

...Merde ; il nous a vu !

…Merde ; il nous a vu !

 

A la tienne !

A la tienne !

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

 

Aah, non : pas de flash !!!

Aah, non : pas de flash !!!

 

...

…Moi, j’adore les flashes !

 

...

…Te retourne pas, mais je crois que le Président s’endort !

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

…Non, mais on va y arriver ; ya pas d’raisons !

 

La trace de notre passage...

La trace de notre passage…

 

(photo Jean-Louis H)

(photo Jean-Louis H)

 

(photo Jean-Louis H)

(photo Jean-Louis H)

 

(photo Jean-Louis H)

(photo Jean-Louis H)

 

...

 

(photo Jean-Luc D)

(photo Jean-Luc D)

 

...

 

...

 

...

 

...

…L’équipage au complet !

 

(photo Jean-Louis H)

(photo Jean-Louis H)

 

(photo Jean-Louis H)

(photo Jean-Louis H)

 

(photo Jean-Louis H)

Un paparazzi… (photo Jean-Louis H)

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...Un paparazzi.

…Un autre paparazzi.

 

Isabelle DEB s'est rappelé ce tableau de Paul SIGNAC "Petit Port Philippe" en se baladant sur la jetée...

Isabelle DEB s’est rappelé ce tableau de Paul SIGNAC “Petit Port Philippe” en se baladant sur la jetée…

 

Balade sur la jetée...

Balade sur la jetée…

 

...Et sur le sable !

…Et sur le sable !

 

(photo Ania G)

(photo Ania G)

 

(photo Ania G)

(photo Ania G)

 

L'appel du large (photo Ania G)

L’appel du large (photo Ania G)

 

Petite foulée marsienne...

Petite foulée marsienne… (photo Ania G)

 

Cheeeese !

Cheeeese ! (photo Ania G)

 

La dreamteam !

La dream team ! (photo Ania G)

 

...

 

...

 

...

 

...Enfin au chaud !

…Enfin au chaud !

 

...

 

...

 

...

 

...

 

...

…Alors, elle est pas belle, la vie, avec l’ARH bien sûr !!!!

Merci à toutes et tous.